Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2012-05-23
Fil actus Santé

Tags: mélanome -  bronzage artificiel - 
Cancer de la peau : les cabines à U-V sur la sellette ?  - Fil actus Santé
Cancer de la peau : les cabines à U-V sur la sellette ?

A la veille de la journée nationale de prévention et de dépistage des cancers de la peau, l’Institut de veille sanitaire (InVS) publie dans son Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) des données très inquiétantes concernant l’impact des cabines de bronzage artificiel sur notre santé. Ces dernières seraient vraisemblablement responsables de 19 à 76 décès par an en France.

Publicité

Depuis plusieurs années, les professionnels de santé mettent en garde les "accros" du bronzage artificiel contre la dangerosité de ce type de pratique. Si le risque de favoriser le développement de cancers de la peau est connu depuis longtemps, de nombreuses études récentes l’ont confirmé. Devant ce constat, les autorités sanitaires mettent régulièrement en garde les utilisateurs de ces cabines contre le bronzage artificiel, particulièrement riche en ultraviolets A (UVA - classés comme cancérogènes depuis 2009).

Afin de mieux cerner l’ampleur du problème, les chercheurs de l’International prevention research institute de Lyon ( Ipri), de l’InVS, et de Institut national de prévention et d’éducation à la santé, ont extrapolé un certain nombre de données concernant les personnes victimes d’un mélanome afin d’estimer le nombre de cas de cancers de la peau relevant de ce type de pratique. Selon toute vraisemblance, la pratique du bronzage en cabine serait, chaque année, à l’origine de 100 à 350 nouveaux cas de mélanomes en France. Plus inquiétant, cette méthode artificielle d'obtention d' un teint hâlé entraînerait le décès, suite à un cancer de la peau, de 19 à 76 personnes tous les ans.

Suite à ces données parues aujourd’hui, la toute nouvelle ministre de la santé, Marisol Touraine, a déclaré, à la sortie du Conseil des ministres, qu’un décret était en préparation afin de durcir un peu plus la réglementation sur les cabines de bronzage artificiel, ce qui est en accord avec ce que souhaitait faire le gouvernement sortant de François Fillon. Certains professionnels - dont Jean Civatte et Jacques Bazex, membres de l’Académie de médecine et rédacteurs de l’éditorial de ce BEH - estiment qu’il n’est plus temps d’édicter de nouvelles lois incitant à une pratique plus saine du bronzage artificiel, mais qu’il faut maintenant l’interdire…

Pour les adeptes de ce genre ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2012-05-23 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: communiqué de presse InVS et BEHAccéder à la source


Publicité

En savoir plus