Publicité
Accueil > Pratique médicale > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2012-06-29
Pratique médicale

Tags: HAS - 
Informations aux patients : la HAS publie de nouvelles recommandations - Pratique médicale
Informations aux patients : la HAS publie de nouvelles recommandations

Comment s’adresser à un patient ? Et surtout, comment lui parler de son état de santé et des décisions thérapeutiques à prendre pour son bien-être ? Si, selon la loi du 4 mars 2002, les médecins ont l’obligation de mieux informer leurs patients sur leur état de santé, il n'est pas, pour autant, forcément aisé de le faire. Le contexte psychologique, familial, la situation de la personne malade, sont autant de facteurs à analyser avant de pouvoir l’éclairer sur son état. Afin d’aider les professionnels de santé à mieux communiquer avec leurs patients, la Haute Autorité de santé (HAS) vient de publier de nouvelles recommandations de bonne pratique en la matière.

Publicité

Si les recommandations de bonne pratique que la HAS a émises hier n’ont rien de révolutionnaire, elles pourront toutefois servir de référence aux médecins et à l’ensemble des professionnels de santé, afin d’informer les patients dans de bonnes conditions. Ainsi, avant toute annonce, il est conseillé aux praticiens de prendre en compte la situation du patient, c’est-à-dire : Est-il mineur ? Est-il sous tutelle ? Est-il psychologiquement en état d’entendre et de comprendre ce que va entraîner son état de santé ?

Si après avoir répondu à ces questions, le médecin juge que le malade est parfaitement capable d’assimiler les informations concernant son état, les conséquences probablhttp://messagerie-11.sfr.fr/webmail/mailbox.html#es quant à sa qualité de vie, ainsi que les décisions thérapeutiques qu’il va falloir prendre, il est recommandé aux médecins de privilégier le dialogue dans un environnement adapté, et d’essayer, si possible, de prendre un peu de temps pour expliquer les tenants et aboutissants de la maladie, détailler les soins qui seront nécessaires, les alternatives possibles. Il est important aussi d’écouter le patient, de comprendre ses doutes et ses inquiétudes pour le rassurer et, le cas échéant, lui permettre d’accepter la gravité de son état. ,

Dans son guide, la HAS souligne l’importance qu'il y a à structurer l’information donnée au patient pour une meilleure compréhension par ce dernier, et, en fin d’entretien, à s’assurer que ce dernier a bien tout assimilé…Rien, donc, de bien révolutionnaire dans ces recommandations de la HAS...

Article écrit le 2012-06-29 par Olivier Frégaville-arcas - Information hospitalière
Source: Communiqué de presse HASAccéder à la source


Publicité

En savoir plus