Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2012-07-02
Fil actus Santé

Tags: Maladie de Parkinson - 
Maladie de Parkinson : le diagnostic est dans la voix - Fil actus Santé
Maladie de Parkinson : le diagnostic est dans la voix

Et s’il était possible de diagnostiquer la maladie de Parkinson uniquement en analysant la voix du patient ? C’est le pari réussi que vient de réaliser un chercheur américain du MIT. D’après la présentation qu’il en a fait au TEDGlobal 2012, qui vient d’avoir lieu à Édimbourg, en Écosse, il serait possible grâce à un logiciel de détecter certaines modifications spécifiques dans la voix de la maladie de Parkinson.

Publicité

Seconde maladie neurodégénérative après la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson se manifeste le plus souvent après 50 ans par un tremblement de repos, des troubles du tonus et une akinésie. Elle se caractérise par une perte progressive des neurones dopaminergiques et une accumulation de corps de Lewy. Si son origine reste assez floue, Parkinson est une maladie chronique, évolutive, et à ce jour, toujours incurable. En France, près de 150 000 personnes sont touchées par cette affection et près de 14 000 nouveaux cas sont diagnostiqués par an. Actuellement, il n’existe aucun moyen simple de diagnostiquer cette pathologie, faute de biomarqueur connu. Seule une observation précise de certains symptômes cliniques, tels que la lenteur des mouvement ou des tremblements incontrôlés, et un contrôle par imagerie médicale permettent aux spécialistes de détecter les patients potentiellement parkinsoniens.

Face à ce constat, Max Little, mathématicien du MIT (Institut technologique du Massachusetts), en collaboration avec deux autres chercheurs de l'université britannique d'Oxford, ont cherché une méthode innovante permettant un diagnostic simple. Pour cela, ils sont partis du principe qu’un des symptômes de la maladie de Parkinson est une légère modification de la voix en raison de l’atteinte musculaire. Ils ont donc analysé des échantillons de voix de 50 personnes parkinsoniennes, enregistrées chaque mois pendant 6 mois, qu’ils ont comparé à des voix de personnes saines et de personnes atteintes d’autres maladies qui modifient le son produit par nos cordes vocales. Puis à l’aide d’ordinateurs, ils ont mis au point un logiciel qui permet de faire le distingo entre un patient atteint de cette maladie neurodégénérative et des personnes ayant un rhume ou fumeuses par exemple.

D’après les premiers résultats présentés en fin de semaine dernière, le système aurait permis de diagnostiquer des patients parkinsoniens dans 86 % des cas. Si le ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2012-07-02 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: NewswiseAccéder à la source


Publicité

En savoir plus