Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies infectieuses
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2012-07-25
Actualité médicale

Tags: Tuberculose -  antibiotique - 
Tuberculose : pour lutter contre la multi-résistance bactérienne un cocktail de molécules à l’étude  - Actualité médicale
Tuberculose : pour lutter contre la multi-résistance bactérienne un cocktail de molécules à l’étude

Depuis plusieurs années, la plupart des antibiotiques utilisés pour soigner les patients touchés par la tuberculose marquent le pas. La principale raison est due à l’adaptation des bactéries qui deviennent avec le temps multirésitantes aux traitements. Afin de surmonter ce problème, des chercheurs sud-africains ont mis au point un cocktail de molécules, dont les résultats de deuxième phase d'essais du traitement viennent d’être publiés dans le dernier numéro du Lancet. Cette nouvelle thérapeutique serait efficace contre la plupart des formes résistantes de la maladie et permettrait de réduire la durée du traitement.

Publicité

Maladie infectieuse transmissible et non immunisante, la tuberculose est provoquée par une mycobactérie dont la plus connue est Mycobacterium tuberculosis, également appelée Bacille de Koch. Cette affection n’est contagieuse que lorsque les poumons sont atteints. Si cette maladie est assez rare dans nos contrées (moins d’une centaine de cas par an), elle affecte chaque année à travers le monde plus de 9 millions de personnes et en tue 1,5. Synonyme de pauvreté et de vétusté, cette maladie est de plus en plus difficile à soigner en raison de la mutirésistance des bactéries au traitement standard. De nombreuses équipes de recherche à travers le monde travaillent actuellement à de nouvelles thérapeutiques évitant cet écueil.

C’est dans ce contexte que s’inscrivent les travaux d’Andreas Diacon et de ses collègues de l'université sud-africaine de Stellenbosch, qui ont mis au point un traitement, baptisé « PaMZ », combinant un certain nombre de molécules (moxifloxacine, pyrazinamide, et une nouvelle molécule portant le nom provisoire de PA-824). Afin de vérifier l’efficacité de ce dernier, les chercheurs ont comparé, sur des échantillons de salives provenant de 85 malades non traités, les résultats obtenus en traitant une partie avec leur cocktail et l'autre avec les traitements classiques de la tuberculose.

Ils ont constaté qu’au bout de deux semaines, 99 % des bacilles tuberculeux avaient été détruits par leur combinaison de molécules dans les échantillons de salives. Par ailleurs, en comparant les différents résultats en fonction des traitements, les chercheurs ont pu montrer que PaMZ était en général aussi efficace que les médicaments classiques voire supérieure dans les cas de résistances. Ce qui confirme l’intérêt de ce traitement.

D’autres résultats sont attendus courant 2013 et un essai clinique de phase 3 pourrait être, au vue de ces données partielles, envisagé dans les mois à venir…



Article écrit le 2012-07-25 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: Eurekalert Accéder à la source

Mots clés: Tuberculose antibiotique


Publicité

En savoir plus