Publicité
Accueil > Fil actus Santé > cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2012-08-02
Fil actus Santé

Tags: Cancer -  Tumeur -  Cellules souches - 
L’existence des cellules-souches cancéreuses enfin démontrée… - Fil actus Santé
L’existence des cellules-souches cancéreuses enfin démontrée…

Depuis plusieurs années, circule, dans la communauté scientifique, l’hypothèse selon laquelle les tissus tumoraux pourraient, tout comme les tissus normaux, être organisés de manière hiérarchique. Pour la première fois, trois études publiées simultanément dans les derniers numéros des revues Nature et Science confirmeraient l’existence de cellules-souches cancéreuses qui pourraient avoir un rôle crucial dans l’évolution des tumeurs. Cette découverte devrait ouvrir de nouvelles voies de recherche dans la lutte contre les cancers.

Publicité

Par définition, une cellule-souche est une cellule non différenciée qui est capable de se multiplier à l’infini et de se transformer en cellules spécialisées. Différents travaux ont montré qu’il existait des cellules cancéreuses spécifiques capables de soutenir la croissance tumorale, de résister aux chimiothérapies et aux radiothérapies, et de relancer la croissance cellulaire à l’origine des rechutes tumorales après traitement. Toutefois, aucune expérience n’avait montré "in vivo" leur existence, ni le rôle et l’importance de ces cellules-souches cancéreuses dans la croissance tumorale.

Ce n’est pas une, mais trois études qui viennent confirmer qu’il existe bien une hiérarchie dans les cellules tumorales, avec des cellules-souches responsables de la production de nouvelles cellules cancéreuses. D’après les travaux menés sur la souris par Hugo Snippert, chercheur à l'université de Delft (Pays-Bas), et publiés dans la revue Science, ces dernières seraient non seulement à l'origine de la croissance d’un cancer, mais elles permettraient aussi d’expliquer, par la suite, l'apparition de métastases.

En parallèle, les travaux de Gregory Driessens et ses collègues de l’Université libre de Bruxelles ont permis la mise au point d'une technique permettant d’étudier génétiquement les cellules cancéreuses dans leur environnement naturel. Ils ont ainsi pu montrer chez la souris que, si la majorité des cellules avaient une capacité limitée à se multiplier, il en existe un petit nombre, capables de survivre plus longtemps et surtout, de donner naissance à d’autres cellules tumorales. Pour les chercheurs, il ne fait pas de doute qu’ils ont ainsi prouvé l’existence des cellules-souches cancéreuses : cibler ces cellules doit devenir le nouvel enjeu thérapeutique de la recherche pour les années à venir. En bloquant leur prolifération, il serait théoriquement possible de bloquer la tumeur et surtout, d’éviter tout risque de récidive ou de développement de métastases.


Article écrit le 2012-08-02 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: EurekalertAccéder à la source


Publicité

En savoir plus