Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Cardiologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2012-08-20
Fil actus Santé

Tags: arthérosclèrose -  infarctus -  AVS - 
Le jaune d’œuf  aussi nocif que la fumée de cigarette  pour les artères ?  - Fil actus Santé
Le jaune d’œuf aussi nocif que la fumée de cigarette pour les artères ?

Et si manger des œufs, et notamment le jaune, était mauvais pour la santé ? D’après une étude canadienne publiée dans la revue Atherosclerosis, consommer du jaune d’œuf aurait quasiment le même impact négatif sur les artères que la fumée de cigarette.

Publicité

Si depuis longtemps, on sait que fumer n’est pas bon pour la santé, David Spence, et ses collègues de la Western University (Ontario Canada) viennent de montrer que consommer du jaune d’œuf (la partie la plus grasse) augmenterait le risque d’athérosclérose. Cette maladie cardio-vasculaire se caractérise par le dépôt de lipides sur la paroi des artères, entraînant à terme leur obstruction et pouvant être à l’origine d’infarctus ou d’accidents cardiovasculaires.

Actuellement, la plupart des spécialistes estiment que les principaux facteurs favorisant l’athérosclérose sont les excès de cholestérol et de triglycérides, l’hypertension artérielle, l’obésité, le diabète, mais aussi le tabac, le stress, et la sédentarité.

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs canadiens ont étudié les effets métaboliques de l’ingestion de jaune d’œuf, sur 1 231 patients d’une clinique de prévention des maladies cardio-vasculaires à Londres. D’après les premiers résultats, les mangeurs de jaune d’œuf présenteraient un risque de développer une athérosclérose seulement inférieur d’un tiers par rapport à celui de personnes « addictes » à la cigarette. En étudiant de plus près la qualité de leurs artères, les chercheurs ont découvert qu’il existait un lien entre l’épaisseur de la plaque de lipides recouvrant l’intérieur des artères et la consommation en jaunes d’œufs et en cigarettes.

Ainsi, pour une personne consommant plus de trois jaunes d’œufs par semaine, les risques de développer une athérosclérose sont d’autant plus importants. « La raison est simple, rappelle David Spence : un taux élevé de cholestérol augmente les risques de maladies cardiovasculaires, et les jaunes d’œufs sont riches en cholestérol. »

Afin d’établir un portrait-robot du patient le plus enclin à développer ce type de maladie cardiovasculaire, les chercheurs espèrent mettre en place rapidement de nouveaux travaux prenant notamment en compte le poids des patients, ou leur activité physique.

Article écrit le 2012-08-20 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: NewswiseAccéder à la source


Publicité

En savoir plus

(crédit photo: © Charlie1 via Wikimedia Commons)