Publicité
Accueil > Vie professionnelle > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2012-08-21
Vie professionnelle

Tags: mélanome -  séquençage -  pyroséquenceur - 
Le CHU de Nice se dote d’un appareil dernier cri pour lutter contre les cancers de la peau - Vie professionnelle
Le CHU de Nice se dote d’un appareil dernier cri pour lutter contre les cancers de la peau

Alors que la canicule s’est abattue depuis plusieurs jours sur la France et que l’été bat son plein, il est important de s’hydrater mais aussi de protéger sa peau du soleil afin d’éviter les risques de développer un mélanome. Afin de combattre efficacement cette maladie de plus en plus courante, le CHU de Nice a fait l’acquisition, grâce à un cofinancement entre l’association « Une étoile s’appelle Vanessa » et le Conseil général des Alpes-Maritimes, d’un pyroséquenceur.

Publicité

Tumeur maligne des mélanocytes, cellules qui pigmentent la peau, le mélanome est l’un des cancers dont la fréquence ne cesse d’augmenter à travers le monde depuis plusieurs dizaines d’années. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le nombre de personnes atteintes double à peu près toutes les décennies. En France, chaque année, plus de 6 000 nouveaux cas sont diagnostiqués, et un peu plus de 1 000 patients décèdent des suites de cette maladie.

Après le décès de leur fille, âgée de 25 ans, des suites d’un mélanome métastatique, les parents de Vanessa ont créé l’association « Une étoile s’appelle Vanessa ». Depuis 5 ans, ils luttent contre cette maladie qui fait chaque année de plus en plus de morts. C’est dans ce contexte qu’ils ont réussi, avec l’aide du Conseil général des Alpes-Maritimes, à financer l'achat un pyroséquenceur. Cet appareil ultra-sophistiqué permet d’analyser rapidement des fragments d’ADN et ainsi, d’identifier les différentes mutations à l’origine des mélanomes. Pour les médecins du service de Cancérologie du CHU de Nice, cet outil devrait permettre une prise en charge thérapeutique plus ciblée et plus efficace. Mieux connaître la maladie, c’est mieux l’apprivoiser et c’est surtout le meilleur moyen de la traiter…

Article écrit le 2012-08-21 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus