Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2012-08-22
Fil actus Santé

Tags: antibiotiques -  obésité -  nouveau né - 
Obésité : mise en cause des antibiotiques prescrits aux bébés ?   - Fil actus Santé
Obésité : mise en cause des antibiotiques prescrits aux bébés ?

Donner des antibiotiques à un bébé âgé de quelques mois pourrait avoir des conséquences inquiétantes sur son métabolisme, notamment en favorisant la prise de poids pouvant, à terme, en faire un futur obèse. C’est ce que révèle une étude américaine publiée dans le dernier numéro de la revue International Journal of Obesity.

Publicité

Depuis plus d’une dizaine d’années, les pouvoirs publics luttent pour que baisse la consommation d’antibiotiques en France. Ces médicaments sont souvent employés à mauvais escient, et leur utilisation intensive peut entraîner, à terme, l’apparition de bactéries multirésistantes. Après le slogan « les antibiotiques, c’est pas automatique », les travaux qu’ont menés des chercheurs de l'Université de New York pourraient bien donner de nouveaux arguments aux autorités sanitaires pour raisonner la consommation de ces médicaments.

Leonardo Trasande et ses collègues américains ont suivi médicalement 532 enfants britanniques nés entre 1991 et 1992. Ils ont ainsi découvert que ceux qui avaient été exposés à un traitement d’antibiotiques au cours des cinq premiers mois de leur vie pesaient plus - proportionnellement à leur taille - que les autres (22 % d’écart en moyenne). Toutefois, la prise de poids n’est pas directe. En effet, aucune différence n’est observée au cours des 20 premiers mois. C’est après les 3 ans de l’enfant que tout s’accélère. Par ailleurs, les scientifiques ont montré que la prise d’antibiotiques après les 5 premier mois de vie n’avait, a priori, aucun impact sur le métabolisme.

En étudiant de plus près les mécanismes qui pourraient être impliqués dans cette prise de poids liée à l’administration d’antibiotiques dans les premiers mois de la vie, les chercheurs de l’Université de New York ont découvert que ces derniers provoqueraient la destruction de certaines bactéries présentes dans l’intestin, et utiles au bon fonctionnement de l’organisme, notamment dans la façon d'absorber les calories.

D’autres travaux devraient permettre de confirmer ces premiers résultats. En attendant, utilisez les antibiotiques avec raison et modération…

Article écrit le 2012-08-22 par Olivier Frégaville-Arcas - Information hospitalière
Source: Accéder à la source


Publicité

En savoir plus