Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Génétique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2012-09-06
Fil actus Santé

Tags: ADN -  Génome -  protéines - 
De l’importance de l’ADN non codant - Fil actus Santé
De l’importance de l’ADN non codant

Qualifiées encore il y a peu d’ « ADN poubelle » par certains chercheurs, les parties non codantes de notre matériel génétique pourraient bien jouer un rôle essentiel dans la régulation de l'activité des gènes et dans l'apparition de certaines pathologies. C’est ce que révèle une étude internationale dont les différents résultats sont publiés simultanément dans les revues Nature et Science.

Publicité

Pas moins de 32 laboratoires situés au quatre coins du globe réunissant un peu plus de 400 scientifiques ont été mobilisés pour le projet Encode, dont l’objectif est de percer les mystères de notre patrimoine génétique et de redéfinir l’ADN humain.

Premier constat, entre 80 et 95 % de notre génome est utile pour faire fonctionner notre organisme. Cette découverte bouleverse nos vieux dogmes, qui estimaient que seulement 1,5 % de l’information génétique avait de l’importance.

Les chercheurs du projet Encode sont tous unanimes. Depuis 10 ans que le génome humain a été déchiffré, ce dernier nous réserve d’énormes surprises. D’après Ewan Birney, un des protagonistes de ces découvertes, nous avions entre les mains un texte dans une langue inconnue que petit à petit nous arrivons enfin à décoder. Le génome est bien plus complexe qu’une succession de gènes codant pour des protéines. L’ensemble de la structure a un rôle à jouer. Ainsi, les parties non codantes interviendraient dans la régulation de l’activité génétique et pourraient être responsables de l’apparition de certaines maladies génétiques.

D’autres travaux sont nécessaires pour mieux appréhender cette découverte… Affaire à suivre…

Article écrit le 2012-09-06 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: eurekalertAccéder à la source


Publicité

En savoir plus