Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2012-09-10
Fil actus Santé

Tags: cancer du testicule -  Cannabis -  Cocaïne - 
Cancer du testicule : le cannabis en ligne de mire - Fil actus Santé
Cancer du testicule : le cannabis en ligne de mire

Si les troubles cérébraux liés à la consommation de cannabis ont largement été confirmés par de nombreuses travaux scientifiques, des chercheurs américains viennent de mettre un évidence l’impact de cette addiction sur le risque augmenté de la survenue du cancer des testicules chez les hommes jeunes. C’est ce que révèle une étude publiée dans la dernière édition de la revue de l’American Cancer Society, Cancer.

Publicité

Tumeur rare, le cancer du testicule touche surtout les hommes jeunes âgés de 15 à 45 ans. Lorsqu’il est bien diagnostiqué, il se soigne plutôt bien, mais nécessite souvent l’ablation du testicule touché. Toutefois, depuis 50 ans, les experts ont constaté que son incidence avait nettement augmentée, multipliant par 5 le nombre de cas. Actuellement, on estime que 2 000 Français sont diagnostiqués chaque année. Principaux responsables de cette évolution, des facteurs environnementaux encore très mal connus.

Afin d’en savoir plus sur les facteurs de risques liés à la survenue du cancer du testicule, Victoria Cortessis et ses collègues de l’université de Californie du Sud ont étudié le comportement addictif à la marijuana de 163 jeunes hommes atteints d’une tumeur touchant les gonades. Ils ont comparé les données ainsi obtenues avec celle issues d’un groupe de 292 hommes en bonne santé ayant le même profil ethnique et le même âge.

Les chercheurs ont ainsi constaté que les jeunes hommes ayant des antécédents d’ « addict » au cannabis ont deux fois plus de risques d’être atteints d’une tumeur du testicules particulièrement grave, telles que celle dite germinale non ou germinale mixtes. Ces dernières sont connues pour être à pronostic plutôt négatif.

Si pour Victoria Cortessis, le lien entre consommation de marijuana et la??survenue de ces cancers est une quasi certitude, pour l’instant, les travaux menés n’ont pas permis de comprendre par quel mécanisme le cannabis agissait sur les cellules tumorales. Par ailleurs, les chercheurs ont aussi constaté que la consommation de cocaïne pouvait constituer un facteur de risques de survenue des tumeurs du testicule…

Article écrit le 2012-09-10 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: EurekalertAccéder à la source


Publicité

En savoir plus