Publicité
Accueil > Revue de presse > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2012-09-18
Revue de presse

Tags: Cancer du foie - 
Jennerex et Transgene présentent des résultats cliniques positifs de la Phase II de JX594/TG6006 chez des patients atteints de cancers du foie réfractaires au traitement par sorafenib - Revue de presse
Jennerex et Transgene présentent des résultats cliniques positifs de la Phase II de JX594/TG6006 chez des patients atteints de cancers du foie réfractaires au traitement par sorafenib

Jennerex Biotherapeutics, Inc. société de biotechnologie spécialisée dans le développement de virus oncolytiques « first-in-class » pour le traitement des cancers, et Transgene annoncent aujourd’hui que des résultats intermédiaires positifs d’une étude clinique de Phase II de JX594/TG6006 chez des patients atteints de carcinome hépatocellulaire (HCC, cancer du foie) ont fait l’objet d’une présentation orale au congrès annuel de l’association internationale ILCA (International Liver Cancer Assocation1) par le Dr Mong Cho de l’hôpital universitaire Yangsan de Pusan, en Corée du Sud2. Ces résultats montrent la sécurité de l’administration de JX594/TG6006 séquentiellement, d’abord par injection intra-veineuse puis par injection intra-tumorale, ainsi qu’un contrôle de la maladie (absence de progression) et une réponse tumorale.

Publicité

25 patients atteints d’HCC avancé, dont 20 n’ayant pas répondu au traitement par sorafenib et 5 n’ayant jamais reçu ce traitement, ont reçu d’abord une première dose de JX594/TG6006 par voie intra-veineuse. La plupart d’entre eux (23 patients) ont ensuite reçu de nouvelles doses de JX594/TG6006 par voie intra-tumorale en semaines une et trois, suivi du traitement par sorafenib.

L’objectif principal de l’étude était d’évaluer la sécurité de l’administration de JX594/TG6006 suivie de sorafenib chez des patients atteints d’HCC avancé. Ce traitement séquentiel a été bien supporté par les patients, avec pour seuls effets secondaires associés à JX594/TG6006, quelques symptômes passagers de type grippal ainsi que des leucopénies3 passagères. Les effets secondaires dus au sorafenib étaient cohérents avec le profil de toxicité de ce produit.

L’étude avait pour objectif secondaire l’observation des effets du traitement séquentiel par JX594/TG6006 suivi de sorafenib sur l’évolution de la maladie et la réponse tumorale. La preuve d’une activité anti-tumorale a été observée tant chez des patients n’ayant jamais reçu le sorafenib auparavant que chez ceux qui n’y répondaient pas (voir « A propos de l’étude clinique »).

Il est important de noter que cette étude a également permis de démontrer la faisabilité d’une administration systémique (voie intra-veineuse) du virus oncolytique.

« Notre capacité d’administrer JX594/TG6006 par voie intra-veineuse pour le traitement de tumeurs du foie, que ces données encourageantes confirment, est une caractéristique clé qui distingue ce produit d’autres traitements dans la catégorie des immunothérapies oncolytiques » a indiqué le Dr David Kirn, fondateur, Directeur Médical et Directeur de la R&D de Jennerex. Il a ajouté : «Dans l’étude de Phase II présentée à l’ILCA, JX594/TG6006 a démontré sa capacité à cibler sélectivement et à détruire les cellules tumorales après infusion intra-veineuse. Cette observation confirme la capacité de JX594/TG6006 de cibler à la fois ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2012-09-18 par Business wire
Source: communiqué de presse Transgene

Mots clés: Cancer du foie


Publicité

En savoir plus