Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Oto-rhino-laryngologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2012-09-18
Fil actus Santé

Tags: surdité -  cellules souches embryonnaires -  cochlée - 
Les cellules souches, nouvel espoir pour lutter contre la surdité ?  - Fil actus Santé
Les cellules souches, nouvel espoir pour lutter contre la surdité ?

Utilisées dans de nombreux domaines médicaux pour tenter de pallier certains défauts de la nature, les cellules souches pourraient bien permettre de rétablir les capacités auditives de patients touchés de surdité. C’est ce que révèle une étude britannique menée sur des rongeurs et dont les résultats viennent d’être publiés dans la dernière édition de la revue Nature.

Publicité

Combattre la surdité est un défi que quelques équipes de chercheurs à travers le monde tentent de relever. C’est notamment le cas de Marcelo Rivolta et de ses collègues de l'Université de Sheffield (Grande Bretagne). Ces derniers ont menés dans un premier temps, une étude approfondie du fonctionnement de l’oreille. Ils ont ainsi confirmé que ce sont les cellules ciliées, situées dans la cochlée, qui amplifient et transforment les vibrations sonores en signaux électriques. Puis, c’est au tour du nerf vestibulocochléaire de transmettre l’information au système nerveux central. En fonction du type de surdité, c’est l’un de ces deux mécanismes qui est atteint.

Afin de vérifier l’efficacité d’une thérapie cellulaire, l’équipe de Marcelo Rivolta a tenté de réparer, à l’aide de cellules souches embryonnaires humaines, le nerf vestibulocochléaire endommagé chimiquement de gerbilles, petits rongeurs de 15 à 30 centimètres de long et dont les capacités auditives sont proches de celles de l’homme.

Les premiers résultats montrent que peu de temps après l’implantation des cellules souches dans l’oreille, les petits rongeurs avaient une nette amélioration de leur capacité auditive, sans la restaurer pour autant. Ainsi, cette méthode, si elle est transposable chez l’homme, permettrait d’améliorer considérablement la qualité de vie des patients atteints de surdité. C’est une première étape dans la bataille que mènent les chercheurs pour lutter contre les maladies affectant l’audition… Affaire à suivre …

Article écrit le 2012-09-18 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: EurekalertAccéder à la source


Publicité

En savoir plus