Publicité
Accueil > Fil actus Santé > maladies parasitaires
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2012-09-21
Fil actus Santé

Tags: gale -  parasite - 
Cas de gale recensés en Bretagne : dix lycéens touchés - Fil actus Santé
Cas de gale recensés en Bretagne : dix lycéens touchés

En net recul dans les pays industrialisés depuis plus de 20 ans, la gale, infection parasitaire, est de retour en France depuis 2005. Selon un communiqué de l'Agence régionale de santé (ARS) de Bretagne, 10 nouveaux cas ont été diagnostiqués dans un lycée de Brest. Afin d’éviter sa propagation, des mesures d’hygiène strictes ont été mises en place et des examens pratiqués afin d' isoler et soigner les jeunes qui sont atteints.

Publicité

Maladie de peau très contagieuse, souvent associée, à tort, à la malpropreté, la gale est une infection fréquente. Elle touche toutes les classes sociales et tous les sexes, sans distinction. Le plus souvent bénigne, cette pathologie, provoquée par un acarien microscopique, le sarcopte, se caractérise par des démangeaisons particulièrement vives le soir, et l'apparition de sillons sous-cutanés, causés par la femelle qui y pond ses œufs. Le parasite élit domicile dans les vêtements et la literie. Son temps d’incubation est d’une quinzaine de jours. La seule solution pour s’en débarrasser une fois pour toutes, c’est un traitement collectif (benzoate de benzyle, ivermectine, lindane, ou encore, pyréthrines) de tout l'entourage de la personne infestée.

Depuis 15 jours, le lycée naval de Brest fait face à une épidémie de gale. Une dizaine d’élèves seraient atteints avec certitude et une quarantaine sous observation. Afin d’éviter que la maladie se propage, le directeur de l’établissement scolaire a, non seulement averti les familles afin qu’elles se traitent au plus vite, mais aussi, mis en place des mesures d’hygiène particulièrement strictes. Ainsi, toutes les chambres de l’internat ont été désinfectées avec des produits antiparasitaires et le linge a été lavé à plus de 60°C. Par ailleurs, les jeunes contaminés ont, pour l’instant, été mis en quarantaine dans leurs familles. Les personnes ayant été en contact avec l’un des dix lycéens sont actuellement sous traitement préventif pour éviter la propagation de la maladie à l’extérieur de l’établissement…

Article écrit le 2012-09-21 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus