Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-05-06
Actualité médicale

Tags:
Des chercheurs espagnols établissent un lien entre la maladie d'Alzheimer et le virus de l'Herpès - Actualité médicale
Des chercheurs espagnols établissent un lien entre la maladie d'Alzheimer et le virus de l'Herpès

La maladie d'Alzheimer est une maladie qui affecte 800.000 espagnols. Il s'agit d'une maladie dégénérative du système nerveux central qui se manifeste par un syndrome démentiel. Deux types de lésions sont à l'origine de cette maladie :

Publicité

La maladie d'Alzheimer est une maladie qui affecte 800.000 espagnols. Il s'agit d'une maladie dégénérative du système nerveux central qui se manifeste par un syndrome démentiel. Deux types de lésions sont à l'origine de cette maladie :
- le premier type de lésions correspond aux plaques amyloïdes qui sont des agrégats du peptide Aß. Cette substance neurotoxique se dépose et s'accumule dans la totalité du cerveau dont elle affecte le fonctionnement,
- le second type de lésion provient de la dégénérescence neurofibrillaire qui résulte de l'agrégation de la protéine tau dans les cellules nerveuses.
Si les symptômes et les lésions sont clairement identifiables, les causes restent quant à elles inconnues pour 99% des malades.
Des chercheurs espagnols, du Centre de Biologie Moléculaire (CBM) ont émis l'hypothèse selon laquelle il pourrait exister un lien entre la maladie d'Alzheimer et le virus de l'Herpès. Leurs recherches, dirigées par Fernando Valdivieso, ont été financées par l'organisme bancaire "Caja de Madrid". L'hypothèse des chercheurs semble être confirmée par leurs expérimentations menées sur les rats. En effet, lorsque le virus de l'Herpès atteint une concentration élevée dans le cerveau, les rats expriment les signes cliniques de la maladie d'Alzheimer et notamment l'agrégation de la protéine tau dans les cellules nerveuses. Par ailleurs, les chercheurs ont constaté que l'apolipoprotéine apoE4 est présente en concentration 5 fois supérieure à la normale chez les malades atteints d'Alzheimer. Cette lipoprotéine possède une structure particulière lui permettant de s'unir au virus de l'Herpès et de le transporter vers le système nerveux central. Les rats normaux (qui expriment l'apoE4) laissent passer le virus de l'Herpès au cerveau. Par contre, chez les rats génétiquement modifiés ne produisant pas l'apoE4, le virus de l'Herpès n'a pas pu accéder au cerveau. D'autres expériences ont permis de démontrer que la concentration virale ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2004-05-06 par auteur
Source: El País, 29/04/2004 Delphine Sierra, service.scientifique@sst-bcn.com Cette information est un extrait du BE Espagne numéro 29 du 6/05/2004 rédigé par l'Ambassade de France en Espagne. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...