Publicité
Accueil > Organisation des soins > Économie de la santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2012-10-02
Organisation des soins

Tags: Sécurité sociale -  déremboursement -  loi de financement de la Sécurité sociale - 
Budget 2013 de la Sécu : La rigueur s’impose - Organisation des soins
Budget 2013 de la Sécu : La rigueur s’impose

Très attendu, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) a été dévoilé, hier matin, par Marisol Touraine, ministre de la Santé. A l’instar des autres budgets de l’État, la rigueur semble avoir guidé les choix en matière de dépenses de santé pour l’année à venir. Économies et nouvelles taxes sont au rendez vous…

Publicité

Depuis plusieurs jours, le Gouvernement multiplie les annonces afin de prévenir que l’année 2013 sera sous le signe de l’austérité budgétaire. Crise oblige, l’ensemble des lois de financement font l’objet d’un rajustement drastique pour limiter les dépenses. Le PLFSS ne fait pas exception à la règle. Lors de son allocution pour présenter le budget de la Sécu, Marisol Touraine a annoncé qu’à la fin de l’année prochaine le déficit devra être réduit à 11,4 milliards d’euros. Pour rappel en 2012, ce dernier s’élevait à 13,1 milliards contre les 14,7 prévus par la loi de financement.

Afin de limiter les dépenses et de compenser l’impact qu’auront sur le budget de nouvelles mesures (remboursement à 100 % des interruptions volontaires de grossesse (IVG) et indemnités journalières pour les exploitants agricoles en arrêt maladie), le gouvernement a décidé de mettre en place de nouvelles taxes.

Les premiers touchés par ces nouvelles mesures sont les retraités. Ces derniers seront mis à contribution et dés le premier janvier prochain leurs pensions seront soumises à un prélèvement de 0,15 %, qui passera à 0,3 % l’année suivante. Ce qui devrait rapporter 350 millions d’euros en 2013 et 700 millions en 2014 à l’État qui pourra ainsi financer en partie la dépendance des personnes âgées.

Les travailleurs indépendants devront faire fasse à une hausse de leurs cotisations sociales, et les employeurs à domicile devront ajuster celles de leur employés au salaire qu’il leur verse.

Augmenté depuis le 1er octobre de 40 centimes, le prix des cigarettes devrait connaître une nouvelle hausse en juillet prochain. Par ailleurs les taxes reversées au budget de la Sécurité sociale passeront de 64,25 % du prix du paquet à 64,7 %. L’alcool est aussi la cible de cette hausse de fiscalité. Ainsi, le prix d’un « demi » de bière devrait augmenter de ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2012-10-02 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus

(Crédit photo : Marisol Touraine © wikimedia)