Publicité
Accueil > Vie professionnelle > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2012-10-05
Vie professionnelle

Tags: ostéopathie -  acupuncture - 
Vers un label pour les thérapies alternatives ?  - Vie professionnelle
Vers un label pour les thérapies alternatives ?

Devant le développement de pratiques médicales alternatives et l’adhésion d’un public de plus en plus nombreux, le Centre d'analyse stratégique (CAS) vient de proposer, dans un communiqué paru ce matin, la création d'un label unique et une meilleure évaluation de ces médecines dites non-conventionnelles.

Publicité

Ostéopathie, réflexologie, acupuncture ou homéopathie sont actuellement en plein « boom » dans les pays occidentaux. Cette évolution des mœurs est notamment due à une volonté de trouver dans une autre pratique, un soulagement, un réconfort, et pourquoi pas, une guérison, que les méthodes standard de la médecine classique occidentale ne peuvent apporter. Par ailleurs, le manque chronique de personnel et les effets secondaires handicapants, et parfois, intolérables, ont aussi une part de responsabilité dans l’engouement pour ces pratiques.

D’après une enquête épidémiologique récente, près de 70 % des habitants de l’Union européenne ont eu recours au moins une fois dans leur vie à une pratique médicale alternative. Ce chiffre atteint 80 % chez ceux qui souffrent d’un cancer.

Face à l’explosion de la médecine qualifiée parfois de naturelle, le Centre d'analyse stratégique (CAS) a été mandaté par le gouvernement pour procéder à un état des lieux et faire des propositions afin de mieux encadrer ces pratiques.

Première observation, ces médecines alternatives se sont développées de manière tout à fait chaotique, faute de réel statut et d’écoles agréées, laissant la porte ouverte à des inégalités flagrantes dans le domaine de l’apprentissage. En France, seules les formations en ostéopathie et en chiropractie pour des non-médecins, sont reconnues de manière officielle.

Seconde observation, il y a pléthore de disciplines : médecines naturelles (phytothérapie, aromathérapie), médecines par manipulation (ostéopathie, chiropractie, réflexologie), thérapies corps/esprit (hypnothérapie, sophrologie), et autres pratiques s’appuyant sur une théorie complexe (acupuncture, homéopathie).

Face à ce constat, les membres de la commission du CAS, qui se sont penchés sur ce problème, ont estimé qu’il était urgent et vital de mettre en place un vrai label global regroupant l’ensemble des pratiques regroupées sous l’appellation "médecine alternative". Ce dernier serait soumis à l’obtention d’un examen clinique et juridique, véritable référence pour les patients qui ont ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2012-10-05 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus