Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Gynécologie obstétrique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2012-10-08
Fil actus Santé

Tags: ovocytes -  fécondation -  stérilité - 
Infertilité : quand les cellules souches de la peau donnent naissance à des ovocytes… - Fil actus Santé
Infertilité : quand les cellules souches de la peau donnent naissance à des ovocytes…

Alors que chaque année en France, près de 500 000 couples désireux d’être parents sont confrontés à la stérilité, des chercheurs japonais ont peut être découvert un nouveau procédé capable de les aider et de leurs permettre de réaliser leur vœu le plus cher… enfanter. D’après les travaux menés sur la souris et publiés dans la dernière édition de la revue Science, il serait possible de produire des ovocytes viables à partir de cellules souches embryonnaires de la peau…

Publicité

D’après les dernières données épidémiologiques, le nombre de couples ne pouvant avoir naturellement des enfants augmente d’année en année. Selon les experts, 40 % environ des causes d'infertilité sont dues aux femmes, 30 % aux hommes et 15 % aux deux partenaires. Les études récentes sur le sujet montrent que de nombreux facteurs environnementaux et génétiques, ainsi qu’une évolution des modes de vie sont impliqués dans cette évolution.

Dans le but d’aider ces couples en mal de parentalité, Michinori Saito et ses collègues de l’Université de Kyoto ont, dans un premier temps, prélevé des cellules souches embryonnaires de la peau, qu’ils ont par manipulations génétiques transformées en sorte de cellules germinales à l’origine des spermatozoïdes et des ovocytes. D'ailleurs, c'est pour avoir mis au point cette technique que le japonais Shinya Yamanaka et le Britannique John Gurdon ont obtenu aujourd'hui le prix Nobel de Médecine.

Dans une seconde étape, ils les ont mis en contact avec des cellules constitutives des ovaires, afin qu’elles murissent dans un environnement naturel. Au bout d’un mois, les chercheurs ont pu constaté que les cellules germinales de « leur cru » étaient devenue des ovocytes. Afin de vérifier si ces derniers sont fonctionnels, ils ont été implantés dans des utérus de souris. Une fois fécondés, ces derniers ont permis, 3 semaines plus tard, de donner naissance à des souriceaux en parfaite santé. Par ailleurs, ces derniers devenus adultes ont pu enfanter de façon tout à fait naturel, ainsi la fonction reproductrice a été conservée malgré le processus qui a donné naissances à leurs parents.

Face à ces résultats très encourageants, les chercheurs japonais estiment que c’est un premier pas dans la lutte contre l’infertilité. En effet, ils espèrent mieux comprendre d’une part les mécanismes impliqués dans la production des ovocytes et d’autre part ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2012-10-08 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: EurekalertAccéder à la source


Publicité

En savoir plus