Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2012-10-30
Fil actus Santé

Tags: Maladie de Parkinson - 
Maladie de parkinson, les espoirs d’un essai de thérapie génique ?  - Fil actus Santé
Maladie de parkinson, les espoirs d’un essai de thérapie génique ?

D’après les résultats préliminaires, d’une étude menée par des chercheurs, présentés lundi dernier à Paris, lors du 20e congrès européen de thérapie génique et cellulaire, 12 patients en France et 3 britanniques atteints d’une forme avancée de la maladie de Parkinson ont été traités avec un certain succès par une thérapie génique.

Publicité

Due à une dégénérescence du Locus niger, zone cérébrale au sein de laquelle les neurones fabriquent la dopamine, un neurotransmetteur, la maladie de Parkinson toucherait actuellement plus de 100 000 Français. Liés à l'insuffisance de ce neurotransmetteur, les principaux symptômes sont des tremblements de repos, des raideurs et une difficulté croissante à initier certains mouvements. S’il n’existe aucune thérapeutique pour soigner efficacement cette maladie neurodégénérative, la L Dopa est utilisée en traitement standard, pour stimuler la production de dopamine et ainsi améliorer,un temps , la qualité de vie des patients. Malheureusement, après une période de répit plus ou moins longue, la production irrégulière de neurotransmetteur finit par entraîner chez les patients des mouvements anormaux, tout aussi handicapants que les symptômes de la maladie.

Afin de remédier à ce problème, Stéphane Palfi de l'hôpital Henri-Mondor à Créteil et ses collègues du CEA et de l’Inserm ont mis en place un essai clinique de thérapie génique afin d’introduire, à l’aide d’un lentivirus, dans certaines zones spécifiques du cerveau des personnes atteintes par la maladie de Parkinson, des gènes induisant de façon continue la sécrétion de dopamine. A l’heure actuelle, 15 malades ont bénéficié de ce nouveau traitement thérapeutique.

Alors que les premiers résultats ne seront publiés que dans un peu plus de trois mois dans une revue de référence, les premières données divulguées, hier, par Stéphane Palfi, lors d’une conférence, sont encourageantes et montrent une bonne tolérance sur le court terme de cette méthode. D’autres essais cliniques seront nécessaires, avant que ce traitement ne soit généralisé… En attendant, ces travaux ouvrent la voie à de nouvelles perspectives thérapeutiques dans la lutte contre la maladie de Parkinson….

Article écrit le 2012-10-30 par Olivier Frégaville-Arcas_Information hospitalière
Source: Le FigaroAccéder à la source


Publicité

En savoir plus