Publicité
Accueil > Revue de presse > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2012-11-07
Revue de presse

Tags: Cancer du sein -  cancer du rein -  GE Healthcare - 
Une évaluation économique de GE Healthcare en phase précoce met en évident les bénéfices potentiels des soins guidés par les marqueurs biologiques dans le cancer du sein et le cancer du rein  - Revue de presse
Une évaluation économique de GE Healthcare en phase précoce met en évident les bénéfices potentiels des soins guidés par les marqueurs biologiques dans le cancer du sein et le cancer du rein

GE Healthcare a annoncé aujourd'hui les résultats de trois modèles économiques relatifs à la santé pour estimer les compensations de coût potentielles des essais de marqueurs biologiques sur le système des soins de santé chez des patients à un stade précoce du cancer du sein, atteints du cancer du sein métastasé et du cancer du rein pour guider la sélection de traitements. Ces études ont été présentées lors du 15ème congrès européen de l'International Society for Pharmacoeconomics and Outcomes Research (ISPOR) qui s'est tenu à Berlin en Allemagne.

Publicité

Dans deux des études, les données ont indiqué que l'utilisation d'essais d'imagerie de marqueurs biologiques spécifiques à l'angiogenèse pourraient générer une réduction des coûts par une détermination précoce de réponse au traitement et une identification claire de la progression rapide de la maladie. Spécifiquement :

- Dans un modèle de 100 patients britanniques atteints d'un cancer du sein métastasé, une étude concentrée sur l'identification de sous-groupes chez qui ces traitements inhibiteurs de l'angiogenèse peut être de valeur. Les conséquences en termes de coûts de l'introduction d'un essai d'imagerie de marqueurs biologiques inhibiteurs de l'angiogenèse (A-IT) pour guider la poursuite ou la suppression de médicaments inhibiteurs de l'angiogenèse (AA) selon une détermination positive ou négative de réponse précoce ont été évaluées. Des économies de coût par patient de 4 561 £ ont été réalisées lors de l'utilisation d'A-IT pour identifier la réponse au traitement.1 La majorité des économies découlaient d'une réduction des coûts d'achat de traitement pour les patients auxquels ce traitement spécifique ne bénéficiait finalement pas.
- Une deuxième étude sur un modèle de 100 patients britanniques atteints d'un cancer du rein métastasé a évalué l'impact économique de l'utilisation d'un marqueur biologique d'imagerie spécifique à l'angiogenèse (AI) pour identifier la progression de la maladie par rapport à la surveillance des critères d'évaluation de réponse dans les tumeurs solides parmi les patients traités au Sunitinib. L'étude a révélé que l'utilisation du marqueur biologique permettait de réaliser des économies de coût de 683 £ par patient. Dans ce modèle, les économies de coûts reflètent les ressources dégagées qu'il est possible d'utiliser pour payer le marqueur biologique AI.

En outre, une troisième étude a examiné l'impact potentiel d'un meilleur ciblage de l'utilisation de traitements au taxane dans le cancer du sein en phase précoce, en estimant l'impact potentiel des coûts d'un essai prédictif ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2012-11-07 par Business wire
Source: communiqué de presse GE Healthcare

Mots clés: Cancer du sein cancer du rein GE Healthcare


Publicité

En savoir plus