Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Pneumologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2012-11-14
Fil actus Santé

Tags: BPCO - 
BPCO : une histoire de souffle  - Fil actus Santé
BPCO : une histoire de souffle

Comme chaque année, le 14 novembre est consacré à la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), l’occasion pour les associations de malades et les professionnels de santé de sensibiliser le grand public quant à l’impact de plus en plus préoccupant de cette affection pulmonaire sur notre santé. Afin de faire évoluer les mentalités et les comportements, la Fondation du souffle lance, ce jour, une nouvelle campagne d’information et de prévention à l’intention des jeunes pour leur rappeler que le tabac en est la cause principale.

Publicité

3,5 millions de Français touchés, 16 000 morts par an, la BPCO est un véritable fléau. Depuis 10 ans, la prise de conscience des malades et l’amélioration des techniques de diagnostic ont permis une meilleure prise en charge de cette affection qui reste encore assez mal connue du grand public. Alors qu’on estime que 8 % de la population vivant en métropole est atteinte, plus des deux tiers ignorent qu'ils sont malades. Grâce à la généralisation de la mesure du souffle, le diagnostic est plus simple à établir, et les personnes affectées sont plus facilement détectées. Toutefois, selon les experts, trop de malades passent encore à travers les mailles du filet, malgré des signes flagrants de la BPCO tels que des essoufflements, des quintes de toux et des expectorations importantes. Avec l’évolution des mœurs et l’augmentation de la consommation de tabac chez les femmes, le risque de développer cette maladie pulmonaire est, depuis quelques années, quasiment identique chez les deux sexes.

A l’occasion de la journée mondiale de la BPCO, la fondation du souffle a souhaité sensibiliser un nouveau public, les adolescents, sur les danger de la cigarette. Avec le slogan décalé, « BPCO - On ne joue plus ! Fumer c'est perdre ! », les membres de la fondation espèrent, à terme, inciter les jeunes à cesser de fumer, voire à ne pas commencer. C’est aussi une manière de rappeler à tous que la principale cause de la BPCO reste la cigarette. Afin d’éviter cette maladie qui peut, si elle est mal traitée, avoir de graves conséquences sur la santé du patient, voire entraîner sa mort, une seule solution : ne pas fumer.

Tout au long cette journée, de nombreuses actions de sensibilisation et des dépistages seront organisés dans tout l’Hexagone…Profitez-en pour ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2012-11-14 par Olivier Frégaville-Arcas _ iInformation hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus