Publicité
Accueil > Revue de presse > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2012-11-23
Revue de presse

Tags: covidien -  Cerveau -  accidents cérébrovasculaires -  syndrome de stress post-traumatique -  crise cardiaque - 
Le National Institute for Health and Clinical Excellence recommande le système de surveillance du cerveau BIS de Covidien - Revue de presse
Le National Institute for Health and Clinical Excellence recommande le système de surveillance du cerveau BIS de Covidien

Covidien, un leader mondial dans la fourniture de produits de soins de santé et innovateur reconnu dans le domaine des dispositifs de surveillance des patients et de soins respiratoires, a annoncé aujourd'hui que le National Institute for Health and Clinical Excellence (NICE), basé au Royaume-Uni, recommande l'utilisation de moniteurs d'électroencéphalographie (EEG), notamment le Bispectral Index (BIS™), comme option de mesure de la profondeur de l'anesthésie.

Publicité

Cette recommandation précise que le moniteur BIS doit être utilisé chez tous les patients recevant une anesthésie intraveineuse et pour toute anesthésie générale chez ceux considérés comme présentant un risque élevé d'effets indésirables. Parmi ceux-ci, les patients présentant un risque élevé de conscience non-intentionnelle et d'anesthésie trop profonde. Le système de surveillance du cerveau BIS de Covidien aide les cliniciens à évaluer les niveaux de conscience du patient par le biais de l'activité électrique du cerveau.

Le National Institute for Health and Clinical Excellence (NICE) recommande tout particulièrement l'utilisation du système BIS comme option de soins aux patients présentant un risque élevé de conscience non-intentionnelle ou des niveaux excessifs d'anesthésie profonde lors de l'intervention chirurgicale. Ces deux symptômes peuvent aboutir à des risques graves à court et à long terme, notamment à un syndrome de stress post-traumatique, une crise cardiaque et des accidents cérébrovasculaires, ainsi que, chez les patients âgés, un dysfonctionnement cognitif ou « cerveau embrouillé ».

Parmi les patients présentant un risque élevé de conscience non-intentionnelle figurent les patients âgés ainsi que ceux atteints d'obésité morbide ou d'un mauvais fonctionnement cardiovasculaire, souffrant d'au moins deux maladies chroniques ou une forte consommation d'opiacées ou d'alcool, ou subissant une anesthésie intraveineuse et certains types d'interventions chirurgicales.

L'utilisation du moniteur BIS comme option chez les patients recevant une anesthésie intraveineuse complète est recommandée en raison de sa rentabilité et parce qu'il est impossible de mesurer la concentration d'anesthésique chez ces patients.

« L'évaluation et les recommandations du NICE fournissent des lignes directrices claires aux anesthésistes en termes d'utilisation de la profondeur de surveillance de l'anesthésie, qui amélioreront grandement les soins au patient et la sécurité de ceux qui présentent un risque élevé d'effets secondaires indésirables à l'anesthésie générale », a déclaré Scott Kelley, M.D., Chef de la Direction des Solutions respiratoires et ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2012-11-23 par Business wire
Source: Communiqué de presse Covidien


Publicité

En savoir plus