Publicité
Accueil > Revue de presse >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2012-12-13
Revue de presse

Tags: fibrillation auriculaire -  nContact - 
nContact annonce que l’étude d’une nouvelle procédure convergente montre une amélioration des résultats d’une analyse rigoureuse de 12 mois des patients difficiles à traiter - Revue de presse
nContact annonce que l’étude d’une nouvelle procédure convergente montre une amélioration des résultats d’une analyse rigoureuse de 12 mois des patients difficiles à traiter

Heart Rhythm Journal a publié les résultats d’une étude de 12 mois réalisée sur 100 patients et évaluant la procédure convergente, une technique épicardique-endocardique permettant de traiter les patients souffrant de fibrillation auriculaire (FA), la forme la plus commune d’arythmie cardiaque. L’étude sur les médecins fait état de 66 pour cent de cas de survie sans arythmie après une procédure unique à un an. Les patients ont été traités au centre First Health de l’hôpital Carolinas Moore Regional Hospital et à la clinique UNC Heart & Vascular Clinic à l’Université de Caroline du Nord-Chapel Hill.

Publicité

« La procédure convergente a été utilisée avec succès le groupe de patients les plus difficiles à traiter à ce jour, » a déclaré Paul Mounsey, BM BCh, MRCP, FACC, professeur et directeur du Laboratoire d’électrophysiologie du département de médecine, service de cardiologie de l’Université de Caroline du Nord-Chapel Hill. « Obtenir une telle amélioration des résultats de survie de l’analyse est très important, étant donné qu’il s’agit de l’un des critères plus rigoureux en matière de collecte des informations. L’analyse des résultats de survie est un standard inhabituel pour le critère principal d’une étude. En utilisant des critères plus traditionnels tels que « Freedom from AF », les résultats auraient été de 79 % à un an. »

L’étude comprenait 101 patients souffrant tous de fibrillation auriculaire avec des symptômes invalidants associés et sans antécédent de prise en charge médicale avec une médication antiarythmique de classe I ou III. Quatre-vingt-quatre (84) pour cent des patients souffraient de fibrillation auriculaire persistante ou ancienne avec un score CHADS-VASC moyen de 2,1. Les patients étaient suivis sur des moniteurs Holter de 24 heures et à 3, 6 et 12 mois d’intervalle.

« La procédure convergente est un ajout important dans ma pratique, améliorant ma capacité à traiter et offrir une meilleure qualité de soins pour les patients de fibrillation auriculaire la plus persistante, » a déclaré le Dr Mounsey. « La procédure convergente est la procédure épicardique-endocardique la moins invasive pour le traitement de la fibrillation auriculaire, car elle ne nécessite pas d’incisions du thorax ou de déflation pulmonaire, ce qui peut réduire considérablement la convalescence."

L’accès épicardique est réalisé à travers une petite incision médiane de l’abdomen permettent l’entrée à travers le diaphragme vers l’atrium. En utilisant la visibilité endoscopique directe et l’ablation épicardique, la paroi postérieure peut être isolée électriquement. ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2012-12-13 par Business wire
Source: communiqué de presse nContact

Mots clés: fibrillation auriculaire nContact


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...