Publicité
Accueil > Vie professionnelle > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2012-12-13
Vie professionnelle

Tags: déserts médicaux -  Marisol Touraine - 
Déserts médicaux : Les solutions de Marisol Touraine - Vie professionnelle
Déserts médicaux : Les solutions de Marisol Touraine

A l’occasion d’un déplacement dans la région Poitou-Charentes pour visiter le pôle de santé de l'Envigne, situé à Scorbé-Clairvaux, Marisol Touraine, ministre de la Santé, a présenté à quelques élus et professionnels de santé son « pacte territoire-santé ». Ce plan de bataille, qui comprend douze engagements, devrait permettre de lutter efficacement contre les déserts médicaux.

Publicité

Attendu par les professionnels de santé, le plan de lutte contre les déserts médicaux a été dévoilé, ce matin, par la Ministre de la Santé. Il se divise en douze points qui ont pour objectif majeur d’inciter les jeunes médecins fraîchement diplômés à s’y installer. Subtil équilibre entre la liberté de chacun de pouvoir s’établir où il le souhaite, et des mesures favorisant ceux qui choisissent les déserts médicaux comme lieu d’exercice, le pacte est, aux dires de Marisol Touraine, global et cohérent.

Le premier point, qui aborde la formation, oblige les étudiants en médecine générale à faire un stage en cabinet libéral. Si dans les textes, la mesure existe déjà, elle n’est que trop rarement appliquée.

Le deuxième engagement concerne la rémunération des jeunes médecins. Afin de sécuriser les revenus des praticiens nouvellement installés, d’ici à 2017, les bourses d'engagement de service public passeront chaque année de 1 200 à 1500 bénéficiaires. Pour avoir accès à ce type de prestation, la seule condition sera d’accepter d’exercer dans les territoires défavorisés aussi longtemps que l’allocation aura été perçue. Par ailleurs, la ministre de la Santé a souhaité qu’en plus de cette mesure, soit garanti pendant deux ans un revenu minimal à plus de 200 praticiens qui auront choisi les déserts médicaux. Cet engagement serait mis en place dès 2013 et devrait garantir à ces jeunes médecins libéraux un revenu de 55 000 euros par an, soit environ 4 600 euros par mois.

Afin d’aider ces jeunes praticiens à s’installer dans les meilleures conditions, un "référent-installation" sera dorénavant présent dans chaque agence régionale de santé : il aura pour mission de les informer quant aux avantages auxquels ils ont droit. De plus, des forfaits seront accordés aux maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) pour favoriser le travail en groupe et éviter l’isolement.

Un ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2012-12-13 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus

(crédit photo : Marisol Touraine © Wikimedia)