Publicité
Accueil > Organisation des soins > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2013-01-04
Organisation des soins

Tags: SOS Médecins -  ARS - 
SOS Médecins : La grève n’aura pas lieu - Organisation des soins
SOS Médecins : La grève n’aura pas lieu

Dans un communiqué publié, hier en fin de journée, l’association SOS Médecins a annoncé qu’elle ne mettrait pas à exécution la menace de grève dans toute la France les 5 et 6 janvier. Après plusieurs heures de négociations entre l’Agence régionale de santé (ARS) du Nord-Pas-de-Calais et les praticiens du réseau d’urgence, un accord a permis de sortir de l’impasse.

Publicité

Tout a commencé par une décision de l’ARS du Nord-Pas-de-Calais qui excluait de la permanence des soins de nuit, entre minuit et huit heures du matin, les praticiens dE SOS Médecins. L’initiative de centraliser par le «15» (urgences médicales) l’ensemble des appels de nuit avait, selon le réseau d’urgentistes, comme principale conséquence d’empêcher les malades d’avoir accès aux centres d'appel de SOS Médecins.

Afin d’éviter cette situation et estimant qu’en l’état la décision de l’ARS était « totalement contraire aux textes législatifs et réglementaires en vigueur qui garantissent la double entrée », les urgentistes avaient menacé de cesser toute activité le premier week-end de cette nouvelle année.

Le directeur de l’ARS Nord-Pas-de-Calais avait tenté de stopper le mouvement de grève en rappelant qu’ il n’avait jamais été question de remettre en cause la possibilité d’accéder à SOS Médecins par le centre d’appels, mais qu’il y avait eu une incompréhension entre l’ARS et les praticiens, due à un problème de formulation du cahier des charges. »

Devant la détermination des urgentistes du réseau de soins à faire modifier le texte, il a fallu des heures de négociations entre l’ARS et SOS médecins pour parvenir à un accord qui garantit que l’association ne sera plus exclue des appels de nuit…

Par ailleurs, pour éviter que d’autres affaires du même type éclatent, SOS Médecins aurait obtenu de la part du ministère de la Santé qu’une consigne claire soit adressée à l’ensemble des ARS pour élaborer les cahiers des charges sur l’organisation de la permanence de soins…

Article écrit le 2013-01-04 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus