Publicité
Accueil > Actualité médicale > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2013-01-07
Actualité médicale

Tags: obésité -  maladie d'Alzheimer -  protéine tau - 
Maladie d’Alzheimer : Quand l’obésité est un facteur aggravant des lésions… - Actualité médicale
Maladie d’Alzheimer : Quand l’obésité est un facteur aggravant des lésions…

Surpoids et obésité sont depuis longtemps au cœur des préoccupations des autorités sanitaires, leur impact sur la santé étant multiples et variés. Un nouvel argument pourrait bien être utilisé pour lutter contre l’embonpoint excessif. En effet, des chercheurs français de l'Inserm et de l'Université de Lille viennent de montrer, dans une étude publiée dans la revue Diabetes, qu’il existerait un lien entre l'obésité et la pathologie liée à la protéine Tau, une des composantes de la maladie d’Alzheimer.

Publicité

Maladie neurodégénérative par excellence, la maladie d’Alzheimer est le résultat d’un double processus : l’accumulation en plaques de peptides anormaux bétâ-amyloïdes dans le cerveau, et l'augmentation de la capacité de phosphorylation de la protéine tau, qui entraînent une concentration élevée de protéines Tau anormales dans les cellules nerveuses en dégénérescence. Selon les dernières données épidémiologiques, plus de 860 000 français et 18 millions d’individus dans le monde seraient victimes de cette maladie dont il n’existe aucun traitement curatif.

Luc Buée et se collègues de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et de l’Université de Lille 2/Université Lille-Nord, sont partis du constat suivant : l'obésité, en impactant négativement sur la survenue de résistance à l'insuline, et le diabète de type 2, est un facteur de risque de démences, lors du vieillissement. Toutefois, jusqu’à présent aucune étude n’a permis de montrer un lien entre surpoids et les Tauopathies, pathologies liées à la protéine tau, dont la maladie d’Alzheimer fait partie.

Afin d’établir l’existence possible d’un rapport entre obésité et démences, les chercheurs ont étudié l’impact d’une alimentation très riche sur de jeunes souris modifiées génétiquement pour développer de façon précoce une Tauopathie. Durant 5 mois, les rongeurs ont été soumis à un régime très riche en graisse, afin d’induire un surpoids excessif de manière progressive.

Les premiers résultats montrent que les souris souffrant d’obésité développent des neurodégénérescences aggravées, que ce soit au niveau de la mémoire ou au niveau de l’accumulation de la protéine tau dans les neurones.

C’est la première fois qu’une expérimentation montre un lien entre obésité et survenue de Tauopathies. Par ailleurs, les chercheurs ont montré que ce n’est pas la résistance à l’insuline qui est en cause, mais bien un ensemble de facteurs environnementaux liés à l’hygiène de vie…

Article écrit le 2013-01-07 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: Inserm Accéder à la source

Mots clés: obésité maladie d'Alzheimer protéine tau


Publicité

En savoir plus