Publicité
Accueil > Revue de presse > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2013-01-24
Revue de presse

Tags: Celgene -  cancer du pancréas -  chimiothérapie - 
 La combinaison d'ABRAXANE® plus gemcitabine a démontré améliorer significativement la survie lors d'une étude de phase III sur des patients atteints de cancer du pancréas avancé  - Revue de presse
La combinaison d'ABRAXANE® plus gemcitabine a démontré améliorer significativement la survie lors d'une étude de phase III sur des patients atteints de cancer du pancréas avancé

Celgene International Sàrl, une filiale de Celgene Corporation, a annoncé aujourd'hui que son étude de phase III de l'ABRAXANE® (particules de paclitaxel liée à la protéine pour suspension injectable) (liée à l'albumine) en combinaison avec la gemcitabine chez des sujets naïfs atteints de cancer du pancréas métastatique a démontré une amélioration significative des résultats statistiques de la survie globale par rapport à ceux obtenus auprès des patient traités à la gemcitabine seule [(survie médiane de 8,5 contre 6,7 mois) (HR 0,72, P = 0,000015)].

Publicité

Au cours de l'étude MPACT Metastatic Pancreatic Adenocarcinoma Clinical Trial) [Étude clinique sur l'adénocarcinome du pancréas métastatique], la combinaison d'ABRAXANE plus gemcitabine a enregistré une hausse de 59 % de la survie à un an (35 % contre 22 %, p = 0,0002) et le taux de survie à deux an doublé (9 % contre 4 %, p = 0,02) par rapport au traitement à la gemcitabine seule.

L'ABRAXANE plus gemcitabine a également démontré une amélioration significative des résultats statistiques des principaux critères d'évaluation secondaires par rapport à la gemcitabine seule, notamment une chute de 31 % du risque de progression ou de décès avec une survie médiane sans progression (PFS) de 5,5 contre 3,7 mois (HR 0,69, P = 0,000024) et un taux de réponse global (ORR) de 23 % contre 7 % (ratio taux de réponse de 3,19, p = 1,1 x 10-10). L'un des autres critères d'évaluation comprenait le délai jusqu'à l'échec thérapeutique, qui s'est notablement amélioré avec la combinaison d'ABRAXANE par rapport à la gemcitabine seule [(délai médian de 5,1 contre 3,6 mois) (HR 0,70, P < 0,0001)].

« Nous n'avons fait que peu de progrès thérapeutiques lors de ces dernières décennies pour les patients atteints de cancer du pancréas avancé, qui est à la fois mortel et incroyablement difficile à traiter avec succès, » a expliqué Daniel D. Von Hoff, M.D., F.A.C.P., investigateur principal de l'étude MPACT, conseiller scientifique en chef des essais cliniques du centre de lutte contre le cancer Virginia G. Piper de Scottsdale Healthcare et médecin-chef du Translational Genomics Research Institute (TGen). « L'augmentation de la survie globale tant à un qu'à deux ans avec le traitement à l'abraxane plus gemcitabine constitue une avancée significative qui redonnera espoir à nos patients. »

Les événements indésirables les plus communs de degré ? 3 ...

Page suivante (2 / 5)

Article écrit le 2013-01-24 par Business wire
Source: Communiqué de presse Celgene

Mots clés: Celgene cancer du pancréas chimiothérapie


Publicité

En savoir plus