Publicité
Accueil > Revue de presse > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2013-01-25
Revue de presse

Tags: Sirtex -  Cancer colorectal -  Métastase -  Foie - 
Une étude multicentrique de grande envergure aux États-Unis confirme la sécurité et l’efficacité des microsphères SIR-Spheres® de Sirtex dans le traitement des métastases au foie du cancer colorectal  - Revue de presse
Une étude multicentrique de grande envergure aux États-Unis confirme la sécurité et l’efficacité des microsphères SIR-Spheres® de Sirtex dans le traitement des métastases au foie du cancer colorectal

Les résultats d’une étude clinique multicentrique de grande envergure réaffirment la sécurité et l’efficacité de la radiothérapie interne sélective (SIRT), utilisant les microsphères SIR-Spheres® chez les patients atteints d’un cancer colorectal avec métastases, ont été présentés aujourd’hui au Symposium 2013 sur les cancers gastro-intestinaux de la Société américaine de cancérologie clinique.1,2 Les données ont été présentées par le principal chercheur de l’étude, le Dr Andrew S. Kennedy, F.A.C.R.O., directeur de la recherche en radio-oncologie à l’institut pour la recherche Sarah Cannon de Nashville (Tennessee).

Publicité

Les microsphères SIR-Spheres, qui sont fabriquées par Sirtex, sont la seule radiothérapie par microsphères à avoir reçu une autorisation de pré-commercialisation (PMA) de l’agence américaine des médicaments (FDA), pour le traitement des métastases au foie du cancer colorectal. Les microsphères sont administrées via l’artère hépatique, soit seules, soit de pair avec une chimiothérapie systémique.

« L'objectif de nos études était d’évaluer le taux de survie, la réaction tumorale et la sécurité de l’utilisation d’une thérapie à base de microsphères, chez des patients ne réagissant plus à la chimiothérapie », a affirmé le Dr Kennedy. « Les patients participant à l’étude avaient des antécédents de pré-traitements lourds, et dans leur cas, trouver une option de traitement efficace s’avérait problématique. Les résultats de cette recherche devraient contribuer à définir davantage le rôle de la SIRT, à aider à réduire ou à contrôler les tumeurs et à prolonger la survie des patients. »

Vue d’ensemble de l’étude multi-institutionnelle aux États-Unis

L’étude entreprise à l’initiative de l’investigateur, était une analyse rétrospective des résultats chez 548 patients atteints d’un cancer colorectal avec métastases, traités par microsphères SIR-Spheres, de juillet 2002 à décembre 2011, dans 11 établissements américains.1 Tous les patients avaient reçu précédemment une chimiothérapie ; plus de 30 % d’entre eux ayant également déjà subi une opération ou une ablation du foie.

Les auteurs ont rapporté des taux de survie médians de 13,0, 9,0 et 8,1 mois, respectivement, chez les patients qui avaient reçu précédemment plus de 1, 2 ou 3 chimiothérapies. Il n’y avait pas de différences significatives au niveau du type de manifestations indésirables entre les trois groupes. La plupart des patients (97,8 %) ont passé moins de 24 heures à l’hôpital, les effets secondaires de grade 3 les plus fréquents étant des douleurs abdominales (7 %) et la fatigue (6 %). Les ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2013-01-25 par Business wire
Source: Communiqué de presse Sirtex

Mots clés: Sirtex Cancer colorectal Métastase Foie


Publicité

En savoir plus