Publicité
Accueil > Revue de presse > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2013-02-04
Revue de presse

Tags: cancer du sein -  chimiothérapie -  Agendia - 
Une étude indique que la moitié des patientes atteintes d'un cancer du sein de stade précoce pourraient éviter une chimiothérapie sans danger - Revue de presse
Une étude indique que la moitié des patientes atteintes d'un cancer du sein de stade précoce pourraient éviter une chimiothérapie sans danger

Selon une étude nouvellement publiée, le test du cancer du sein MammaPrint peut réduire considérablement le nombre de femmes qui ont besoin de subir une chimiothérapie pour traiter la maladie.

Publicité

L'étude prospective et axée sur les résultats portant sur 427 patientes atteintes d'un cancer du sein a montré que le test génomique, qui analyse 70 gènes importants, détermine précisément quelles sont les patientes à faible risque de récidive du cancer du sein qui peuvent par conséquent choisir de ne pas subir une chimiothérapie.

Des 219 patientes inscrites à l'étude d'une durée de 5 ans pour lesquelles il a été déterminé qu'elles étaient à « faible risque » en se basant sur le test MammaPrint, 85 pour cent ont choisi de ne pas subir une chimiothérapie. 97 % de ces patientes étaient exemptes de maladie après cinq ans. Des 208 patientes pour lesquelles il a été déterminé qu'elles étaient à « haut risque », 81 pour cent ont choisi de subir une chimiothérapie et 91 % étaient exemptes de maladie après cinq ans.

« MammaPrint a correctement stratifié les patientes dans les catégories Faible risque et Haut risque en se basant sur le pronostic d'une récidive de la maladie », a indiqué le prof. S.C. Linn, M.D., le chercheur principal. « Les données sur les résultats cliniques générées dans le cadre de l'étude ont confirmé qu'il était sécuritaire pour les patientes à faible risque de choisir de ne pas subir de chimiothérapie et de présenter tout de même d'excellents résultats ».

Les résultats de cette étude examinée par des pairs, intitulée MicroarRAy PrognoSTics in Breast CancER (ou RASTER), menée dans 16 cliniques communautaires aux Pays-Bas, ont été publiés en ligne par The International Journal of Cancer et seront ultérieurement présentés dans l'édition imprimée du journal.

L'étude RASTER est considérée comme unique par ses co-auteurs parce qu'il s'agit de la première et de la seule étude à évaluer de manière prospective le rendement d'un test génomique du cancer du sein en utilisant des ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2013-02-04 par Business wire
Source: Communiqué de presse Agendia

Mots clés: cancer du sein chimiothérapie Agendia


Publicité

En savoir plus