Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2013-02-05
Actualité médicale

Tags: Cancer -  Mitochondries - 
Découverte d’un mécanisme inhibant la croissance des cellules cancéreuses - Actualité médicale
Découverte d’un mécanisme inhibant la croissance des cellules cancéreuses

Des chercheurs américains ont mis en évidence un mécanisme qui permettrait de bloquer la croissance des cellules cancéreuses en les privant d’une protéine indispensable à leur réplication. C’est ce que révèle une étude publiée dans le dernier numéro du Journal of Cell Science. Combinée aux traitements déjà existants, cette nouvelle voie thérapeutique pourrait accélérer la mort des cellules cancéreuses et améliorer ainsi la qualité de vie des patients.

Publicité

Toute cellule eucaryote, pour survivre, contient en son sein une mitochondrie, organite qui fournie l’énergie nécessaire à son fonctionnement. Lors de la division cellulaire, la protéine DRP1 (Dynamin-related protein 1) est nécessaire pour permettre à une mitochondrie de se dédoubler.

En étudiant le mécanisme de croissance des tumeurs, Richard Cyert, et ses collègues de l’Institut du Cancer de l’Université de Pittsburgh ont découvert qu’en privant certaines cellules cancéreuses de cette protéine, qui joue un rôle primordial dans leur réplication, il était possible d’empêcher la propagation de ces dernières. En effet, ne pouvant procéder à la fission mitochondriale, les cellules tumorales sont incapables de se multiplier, bloquant ainsi le développement de certains cancers, comme celui du sein ou du poumon.

Plus précisément, les chercheurs américains ont montré par quel biais il était possible de modifier la structure de cette protéine pour inhiber son action. Ils ont ainsi mis en évidence qu’un composé, baptisé Mdivi-1, est capable d’obliger les cellules cancéreuses à agir comme si la protéine DRP1 était inopérante.

Par ailleurs, les chercheurs ont constaté qu’en combinant l’action de ce composé avec le cisplatine, traitement standard dans la lutte de nombreux cancers, les deux médicaments agissaient en synergie et accéléraient la mort des cellules tumorales.

Forte de ces constats, l’équipe de recherche de Richard Cyert espère mettre en place rapidement un essai clinique permettant de vérifier in vivo les résultats obtenus in vitro

Article écrit le 2013-02-05 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: ScienceDirect Accéder à la source

Mots clés: Cancer Mitochondries


Publicité

En savoir plus

(Crédit photo ; cellules cancéreuses © Cecil Fox via Wikimedia Commons)