Publicité
Accueil > Vie professionnelle > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2013-02-07
Vie professionnelle

Tags: déserts médicaux - 
Déserts médicaux : le Sénat propose une thérapeutique contraignante - Vie professionnelle
Déserts médicaux : le Sénat propose une thérapeutique contraignante

Depuis plusieurs décennies, les déserts médicaux s’aggravent sur l’ensemble du territoire français. Les différentes solutions proposées par les pouvoirs publics n’ayant pas permis d’enrayer le processus, dans un rapport qui vient d’être rendu public, deux sénateurs prescrivent un traitement de choc : restreindre la liberté d’installation des médecins libéraux. Si Marisol Touraine défendait cette proposition quand elle était députée, devenue ministre de santé, elle semble l’avoir vouée aux oubliettes…

Publicité

La désertification médicale est due à trois phénomènes majeurs : la baisse du nombre d'étudiants admis en deuxième année de médecine, l’accroissement de la population, et le vieillissement de celle-ci.
Que faire pour lutter contre ce problème : tenter une approche douce pour éviter d’être confronté aux boucliers des syndicats de médecins libéraux, prompts à réagir, ou passer à la manière forte ? Deux sénateurs qui étudient le problème depuis huit mois ont choisi la seconde solution. Dans un rapport parlementaire, officiellement présenté aujourd’hui, les deux sages du palais du Luxembourg préconisent de contraindre les médecins à s’implanter de manière plus homogène sur l’ensemble de l’Hexagone.
Pour cela , ils estiment qu’il faut passer par un conventionnement "géographique" : les médecins s’implantant dans des zones où la concurrence est accrue verraient leurs honoraires moins bien remboursés que ceux qui décideraient de s’implanter dans des déserts médicaux. Cette mesure, si elle est appliquée, entraverait considérablement la liberté d’installation des praticiens. Il y a fort à parier que cette proposition fasse polémique… même si certaines professions médicales et paramédicales (kinésithérapeutes, dentistes, ou infirmières) y sont déjà assujetties.
Par ailleurs, les deux sénateurs plaident pour une obligation faite aux jeunes médecins spécialisés d’exercer deux ans dans un désert médical , une proposition qui ne plaît pas aux internes qui estiment que ce n’est pas, encore une fois, le bon moyen de lutter contre cette situation. Pour eux, la meilleur solution pour attirer les médecins dans des zones dépeuplées médicalement, c’est de les rendre attractives

Article écrit le 2013-02-07 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus