Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2013-02-15
Fil actus Santé

Tags: Cancer du poumon -  cancer du sein -  taux de mortalité - 
Cancer du poumon : première cause future de mortalité chez la femme ? - Fil actus Santé
Cancer du poumon : première cause future de mortalité chez la femme ?

D’après une étude britannique publiée dans le dernier numéro des Annals of Oncology, le cancer du poumon serait en passe de devenir, en Europe, la première cause de mortalité chez les femmes, supplantant ainsi celui du sein. Selon les chercheurs, la principale raison de cette évolution serait étroitement liée à la hausse, depuis plus de vingt ans, du tabagisme féminin.

Publicité

Si le cancer du poumon est, depuis de nombreuses années, la première cause de mortalité chez l'homme, chez la femme, cette tumeur spécifique n’arrive actuellement qu’en troisième position. Les changements de mœurs et de mode de vie pourraient modifier considérablement cet état de fait. En effet, avec la hausse du tabagisme féminin (les fumeuses étant quasiment aussi nombreuses que les fumeurs dans les sociétés occidentales), les chercheurs ont constaté, depuis deux décennies, une augmentation importante du nombre de décès imputables au cancer du poumon chez les femmes.
A partir des données fournies par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et à l’aide de modèles statistiques, des chercheurs européens ont réalisé une projection des taux de mortalités dues à différents cancers, dans les 27 pays de l'UE, pour les années à venir. Ils ont ainsi constaté que d’ici à 2015, le cancer du poumon deviendra, chez la femme européenne, la première cause de décès.
Si, d’après les spécialistes, le tabac n’est pas le premier facteur du risque de développer ce type de tumeur, il n’en reste pas moins qu’il est responsable de l’augmentation de sa prévalence...

Article écrit le 2013-02-15 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus