Publicité
Accueil > Revue de presse > Maladies infectieuses
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2013-02-25
Revue de presse

Tags: virus respiratoire syncytial -  Okairos - 
Okairos lance un essai clinique de Phase I évaluant son vaccin contre les infections par le virus respiratoire syncytial (VRS) - Revue de presse
Okairos lance un essai clinique de Phase I évaluant son vaccin contre les infections par le virus respiratoire syncytial (VRS)

Okairos a annoncé aujourd'hui le lancement d'un essai clinique de Phase I évaluant un vaccin contre le virus respiratoire syncytial (VRS), l'une des principales causes d'admission de jeunes enfants et d'enfants dans les hôpitaux. Cet essai clinique recrutera 40 volontaires sains au Royaume-Uni, et ses critères d'évaluation mesureront l'innocuité et l'immunogénicité du vaccin.

Publicité

Selon l'Organisation mondiale de la santé, chaque année, le virus respiratoire syncytial (VRS) est responsable, chaque année, de 126 000 hospitalisations de jeunes enfants pour une pneumonie ou une bronchiolite aux Etats-Unis seulement.1 Il n'existe actuellement aucun vaccin capable de protéger les enfants contre les infections par le virus respiratoire syncytial (VRS) et les options de traitement sont limitées.

Le Dr Riccardo Cortese, Président directeur général d'Okairos, a déclaré: "Le virus respiratoire syncytial (VRS) appartient à un domaine aux besoins médicaux non satisfaits. Il représente une cause majeure de maladies chez les jeunes enfants. Nous croyons en une forte demande future de vaccin prophylactique capable de contribuer à réduire la charge que le VRS fait peser sur les familles et systèmes de soins de santé. Nous sommes particulièrement excités de faire progresser notre vaccin dans plusieurs études constituant une première chez l'homme."

Okairos a évalué son vaccin candidat contre le VRS dans le cadre de modèles précliniques bien établis. La société a trouvé que ce vaccin stimule un anticorps fortement neutralisant et une réponse solide des lymphocytes T. Le vaccin candidat d'Okairos a également montré qu'il assurait une protection complète contre l'infection par le VRS, dans le cadre de tests de stimulation à la fois chez des rats du coton et les veaux naissants, ainsi qu'un excellent profil de sécurité, avant et après la stimulation.

A propos du virus respiratoire syncytial (VRS)

Le virus respiratoire syncytial (VRS) est la cause majeure d'infection virale des voies respiratoires inférieures chez les jeunes enfants et les enfants à travers le monde. On évalue la charge mondiale de morbidité du VRS à 64 millions de cas et 160.000 décès par an. Aux Etats-Unis, le VRS est la cause la plus courante de bronchiolite et de pneumonie chez les enfants âgés de moins d'un an. Chaque ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2013-02-25 par Business wire
Source: Communiqué de presse Okairos


Publicité

En savoir plus

Pour en savoir plus, veuillez visiter www.okairos.com.