Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Maladies infectieuses
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2013-02-27
Fil actus Santé

Tags: surdité -  VIH/sida - 
Surdité de perception : le VIH, un facteur de risque - Fil actus Santé
Surdité de perception : le VIH, un facteur de risque

es jeunes patients séropositifs, entre 18 et 35 ans, auraient deux fois plus de risque de développer une surdité de perception que le reste de la population du même âge. C’est ce que révèle une étude taiwanaise publiée dans la dernière édition du Journal of the American Medical Association (JAMA) — Otolaryngology—Head & Neck Surgery.

Publicité

Si la trithérapie et les antirétrovirus ont permis d’améliorer considérablement la vie des patients infectés par le VIH et leur a permis d’avoir une espérance de vie similaire à celle des personnes séronégatives, il n’en reste pas moins que l’organisme, fragilisé par le virus, peut développer certaines maladies opportunes ou certains handicaps. D’après une étude épidémiologique récente, un peu plus 84 % des séropositifs devront au cours de leur vie consulter un ORL (oto-rhino-laryngologue) pour des soucis d’audition. Les experts estiment que 21 à 49 % de ces patients souffrent d’une surdité sensorielle, qui peut s’expliquer de différentes façons : effets toxiques des antirétroviraux sur l’audition, impact de l’infection du VIH sur le système nerveux central ou sur le nerf auditif, ou les conséquences d’une co-infection virale ou bactérienne.

Afin de déterminer l’impact du VIH/sida sur l’appareil auditif, les chercheurs taiwanais ont étudié les dossiers médicaux de plus de 8?760 patients séropositifs et de 43?800 personnes témoins. Ils ont ainsi constaté un double des risques de survenue de surdité de perception chez les jeunes infectés par le VIH et âgés de 18 à 35 ans, par rapport au reste de la population. Toutefois, il n’y aurait aucun lien entre le stade de la maladie et le risque de développer un trouble de l’audition.

Par ailleurs, les chercheurs estiment que la prévalence observée chez ces jeunes est proche de celle observée chez les plus de 36 ans séronégatifs. Ce constat confirmerait le fait que le VIH accélère le vieillissement biologique naturel…

Article écrit le 2013-02-27 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: EurekalertAccéder à la source


Publicité

En savoir plus