Publicité
Accueil > Revue de presse > Dermatologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité
2013-03-04
Revue de presse

Tags: Psoriasis -  Celgene - 
L'apremilast en administration orale obtient des résultats statistiquement significatifs pour le critère d'évaluation principal du score PASI-75 dans la première étude de Phase III (ESTEEM 1) chez les patients atteints de psoriasis  - Revue de presse
L'apremilast en administration orale obtient des résultats statistiquement significatifs pour le critère d'évaluation principal du score PASI-75 dans la première étude de Phase III (ESTEEM 1) chez les patients atteints de psoriasis

Celgene International Sàrl, une filiale de Celgene Corporation a présenté aujourd'hui les résultats d'ESTEEM 1, la première étude de phase III sur le psoriasis réalisée par la société, lors du congrès annuel de l'Académie Américaine de Dermatologie à Miami, en Floride.

Publicité

La société a auparavant annoncé la signification statistique du critère d'évaluation principal et du critère secondaire majeur du score PASI-75 (l'indice d'étendue et de gravité du psoriasis) à la semaine 16, et l'évaluation globale par le médecin (sPGA) des patients traités par apremilast dans les études de phase III ESTEEM 1 et 2. ESTEEM 1 et 2 sont les deux études pivots de phase III, randomisées, contrôlées contre placebo évaluant l'apremilast, l'inhibiteur oral à petite molécule de la phosphodiestérase -4 (PDE4) de Celgene, chez des patients atteints de psoriasis en plaques modéré à sévère chronique.

ESTEEM 1, présentée aujourd'hui, évaluait l'efficacité et l'innocuité chez divers patients. Environ un tiers de la population de l'étude était naïve de traitement systémique et/ou photothérapeutique. Près de 30 pour cent de l'ensemble de la population étudiée avant auparavant reçu un traitement biologique, traitement auquel une partie des patients n'avait pas répondu.

Dans l'étude ESTEEM 1, on a observé un pourcentage significativement plus élevé de patients traités par apremilast présentant un score PASI-75 à la semaine 16 que celui obtenu chez les patients recevant un placebo (33,1 % c. 5,3 % ; P<0,0001). Des scores PASI-75 significativement plus élevés à la semaine 16 ont été observés chez tous les types de patients recrutés dans cette étude, y compris les patients naïfs de traitement systémique et de traitement biologique recevant 30 mg d'apremilast deux fois par jour, par rapport aux patients recevant le placebo (respectivement, 38,7 % c. 7,6 % ; P<0,0001 et 35,8 % c. 5,9 % ; P<0,0001). La persistance de l'effet de l'apremilast a été démontrée sur le long terme, telle que mesurée par la variation moyenne globale par rapport aux valeurs initiales dans la score PASI sur 32 semaines, l'apremilast montrant une réduction de 54,9 % à la semaine 16 et ...

Page suivante (2 / 6)

Article écrit le 2013-03-04 par Business wire
Source: Communiqué de presse Celgene

Mots clés: Psoriasis Celgene


Publicité

En savoir plus