Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Cardiologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2013-03-05
Fil actus Santé

Tags: Infarctus -  VIH/sida - 
Infarctus : le VIH, un facteur de risque - Fil actus Santé
Infarctus : le VIH, un facteur de risque

Être séropositif doublerait les risques d’infarctus. C’est ce que révèle une étude américaine publiée dans la dernière édition des Archives of Internal Medicine, une publication du Journal of the American Medical Association (JAMA).

Publicité

En suivant, de 2003 à 2008, les dossiers médicaux de 82 459 militaires, des chercheurs de l'Université de Pittsburgh, en Pennsylvanie, ont découvert que les personnes infectées par le VIH présentaient un risque accru d’accidents cardio-vasculaires.

En 6 ans d’études, 871 infarctus ont été recensés. Les analyses ont permis de montrer que le taux d'accidents cardiaques était doublé chez les participants séropositifs, par rapport à leurs homologues séronégatifs.

Pour l’instant, les travaux menés par les chercheurs américains n’ont pas permis d’identifier les mécanismes qui pourraient expliquer l’impact du VIH sur notre système cardiaque. Toutefois, plusieurs hypothèses pourraient permettre de mieux comprendre le phénomène.

D’une part, on sait que le virus responsable du sida accélère le vieillissement des cellules ; d’autre part, l’activation du système immunitaire par le VIH provoque une inflammation qui pourrait perturber nos vaisseaux et réduire notamment l’élasticité de nos artères. L’ensemble de ces phénomènes pourrait rendre vulnérable notre organisme, et faciliter ainsi le développement de maladies cardio-vasculaires…

Article écrit le 2013-03-05 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: EurekalertAccéder à la source


Publicité

En savoir plus