Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Génétique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2013-03-06
Fil actus Santé

Tags: mutation -  géne -  obésité -  mélanome - 
Mélanome et obésité : un lien génétique commun ?  - Fil actus Santé
Mélanome et obésité : un lien génétique commun ?

A priori, il n’y aucun rapport entre une prise de poids excessive et la survenue d’un cancer de la peau. Et pourtant, des chercheurs du Melanoma Genetics Consortium viennent de montrer qu’il existe un facteur de risque génétique commun entre obésité et mélanome malin. Des mutations au niveau du gène FTO seraient à l’origine de ce lien tout à fait surprenant. C’est ce que révèle une étude publiée dans la dernière édition de la revue Nature Genetics.

Publicité

En étudiant les gènes susceptibles de favoriser la survenue de cancer de la peau, les chercheurs participant à l’étude internationale du Melanoma Genetics Consortium se sont particulièrement intéressés aux mutations n’entraînant, au niveau de la séquence nucléotidique, qu’une modification d’une seule « lettre ». En jargon scientifique, on parle de SNP pour Single nucleotide polymorphism. Si cette sorte de variation peut paraître anodine, elle peut avoir des conséquences dramatiques sur notre santé. Une analyse très précise du génome de 1 353 patients ayant développé un mélanome malin, et de 3 566 personnes témoins, a permis de découvrir que certains SNP situés au niveau du gène FTO étaient directement associés à un risque accru de développer un des plus graves cancers de la peau. Afin de confirmer ces premiers résultats, les chercheurs les ont confrontés à l’analyse génomique de 12 314 personnes atteintes de mélanomes.

Forts de ce constat, ils ont comparé ces données à d’autres études génétiques. Ils ont ainsi découvert que des SNP similaires, situés toutefois dans une région différente du gène FTO, étaient liés à un risque accru d’obésité et d’indice de masse corporelle (IMC) élevé. Il ne restait donc qu’un pas à franchir pour établir un rapprochement génétique entre obésité et mélanome : avant d'y consentir, les chercheurs du Melanoma Genetics Consortium ont tenu à étudier plus précisément les mutations pouvant entraîner une augmentation des risques de survenue d’un mélanome, ou d’une prise excessive de poids. Ils ont ainsi montré que ce n’était pas un SNP commun qui était impliqué dans ces deux processus, mais une région du gène FTO qui associe obésité et cancer de la peau…

Article écrit le 2013-03-06 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: EurekalertAccéder à la source


Publicité

En savoir plus