Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Cardiologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2013-03-07
Fil actus Santé

Tags: AVC -  dépression -  Maladie d'Alzheimer -  Hypertension - 
AVC : les vertus d’un médicament hypertenseur pour réparer les vaisseaux sanguins - Fil actus Santé
AVC : les vertus d’un médicament hypertenseur pour réparer les vaisseaux sanguins

La clé thérapeutique pour traiter un accident vasculaire cérébral (AVC) consiste à favoriser la reconstruction des vaisseaux sanguins lésés. Pour cela, stimuler la production des facteurs de croissance spécifiques du cerveau est la piste privilégiée par les médecins. D’après les résultats d’une étude publiée dans la dernière édition du Journal of Experimental Pharmacology and Therapeutics, le Candésartan®, un médicament prescrit pour lutter contre l’hypertension artérielle, pourrait bien jouer un rôle positif dans la récupération de l’organisme après un AVC, en activant la synthèse des fameux facteurs de croissance.

Publicité

En étudiant les mécanismes permettant à l’organisme de récupérer au mieux ses capacités après un AVC, Ahmed Alhusban et ses collègues de la faculté de pharmacie de l’Université de Géorgie, ont découvert que le Candésartan®, médicament utilisé pour faire baisser la pression artérielle, avait aussi la capacité de stimuler la sécrétion du facteur neurotrophique dérivé du cerveau (Brain-derived neurotrophic factor ou BDNF). Les facteurs BDNF jouent un rôle clé dans l’apprentissage et dans la mémorisation.

Cette découverte est d’autant plus étonnante qu’en général, ce type de traitements hypertenseurs que sont les inhibiteurs de l'angiotensine II doit être évité en cas d’AVC, en raison des risques de diminuer l’apport d’oxygène dans le cerveau, à un moment où celui-ci est vital.

Une analyse plus précise de l’impact du Candésartan sur notre organisme a permis de montrer que ce dernier agissait sur le récepteur « AT2 » (responsable de l'angiogenèse) et sur la production de BDNF, ce qui favorise la croissance et la réparation des vaisseaux sanguins du cerveau.

D’après leurs travaux, les chercheurs ont montré que ce médicament hypertenseur pourrait non seulement améliorer la récupération de notre organisme et réduire les handicaps après un AVC, mais aussi, potentiellement, avoir un effet bénéfique sur la maladie d’Alzheimer, sur la dépression, et sur d’autres types de lésions cérébrales. Cette découverte ouvre la voie à de nouvelles pistes thérapeutiques pour différentes pathologies du cerveau…

Article écrit le 2013-03-07 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: Science DailyAccéder à la source


Publicité

En savoir plus