Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2013-03-14
Actualité médicale

Tags: Mélanome -  aspirine - 
Mélanome: le rôle préventif de l’aspirine - Actualité médicale
Mélanome: le rôle préventif de l’aspirine

Depuis plusieurs années, la littérature scientifique regorge d’études montrant que la prise quotidienne d’aspirine permet de réduire les risques de décès chez des personnes touchées par certains cancers (ovaire, prostate, ou colon). Des chercheurs américains viennent de mettre en évidence que cet effet protecteur de l’acide acétylsalicylique pourrait s’étendre aussi aux patients atteints d’un mélanome. D’après l’étude parue dans le dernier numéro de la revue Cancer, de d l'American Cancer Society, il existerait une relation dose-dépendante entre cet anti-inflammatoire et le risque de survenue de ce type de cancer de la peau.

Publicité

Afin d’étudier l’impact du mode du vie sur la santé, Jean Tang et ses collaborateurs de l’Université de Stanford ont suivi durant plus de douze ans les dossiers médicaux de plus de 59 800 femmes âgées de 50 à 79 ans. Au cours de l’étude, chacune d’entre elles devaient répondre régulièrement à un questionnaire permettant aux chercheurs de connaître leurs habitudes alimentaires, les médicaments qu’elles consommaient, ainsi que leur pratiques sportives ou addictives. A ces premières données brutes, les chercheurs ont ajustés leurs résultats en fonction d’indices relatifs à l’exposition de ces dernières au soleil (pigmentation de la peau, utilisation de crème solaire, etc.). Ils ont ainsi constaté que les femmes prenant régulièrement de l’aspirine avaient potentiellement une réduction des risques de développer un mélanome de l’ordre de 21 %. Par ailleurs, ils ont aussi montré que l’effet protecteur de l’aspirine est proportionnel à la durée de consommation. Plus une femme prend de l’acide acétylsalicylique, plus elle diminue les risques d’être victime d’un cancer de la peau.

D’après Jean Tang, c’est en réduisant l’inflammation que l’aspirine permet de diminuer les risques de mélanome. Toutefois, des essais cliniques doivent être menés pour permettre de confirmer l’impact de cet anti-inflammatoire sur le développement de ce type de cancer de la peau.

Pour rappel, la prise d’aspirine n’est pas anodine. Une surconsommation de ce médicament peut entraîner des risques de saignements et d’hémorragies. Il est donc nécessaire de prendre en compte les bénéfices risques d’un tel traitement avant de l’intégrer à toute stratégie standard de lutter contre les cancers….

Article écrit le 2013-03-14 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: Newswise Accéder à la source

Mots clés: Mélanome aspirine


Publicité

En savoir plus