Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Santé publique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2013-03-22
Fil actus Santé

Tags: Alcool -  binge drinking -  hospitalisation - 
Alcoolisme : des hospitalisations en hausse … - Fil actus Santé
Alcoolisme : des hospitalisations en hausse …

Le rapport de la société française d’alcoologie, dont les conclusions viennent d’être révélées sur les ondes d’Europe 1, est accablant. L’alcoolisme serait, actuellement, la première cause d’hospitalisation en France.

Publicité

En trois ans, le nombre d’admissions dans un établissement de santé suite à un état d’ivresse ou à des problèmes de santé liés à une consommation importante de boissons alcoolisées a augmenté de 30 %. Du fait de cette hausse, l’alcoolisme est devenu en 2010 la première cause d’hospitalisation en France, dépassant largement celle liées au diabète ou aux maladies cardiovasculaires.

D’après les chiffres publiés par la société française d’alcoologie, les hépatites, les cirrhoses, les comas éthyliques et les troubles du comportement liés à la prise excessive d’alcool auraient été responsables, l’année dernière, de plus de 400 000 admissions en centre hospitalier. Ces données ont de quoi alarmer les spécialistes, d’autant que les femmes et les jeunes semblent être les plus touchés. Le binge drinking est notamment responsable de nombreux comas éthyliques répertoriés au cours des trois dernières années.

Par ailleurs, les personnes non alcooliques en passe de basculer dans cette addiction seraient de plus en en plus nombreuses à faire des séjours plus ou moins courts en établissement de santé. D’après les experts, ce type d’hospitalisation aurait progressé en 3 ans de 80 %...

Les alcoologues s’inquiètent notamment du nombre de jeunes admis en urgence en état d’ivresse et mettant plus de 24 heures à dégriser. Afin de lutter contre cette nouvelle tendance, les spécialistes demandent des moyens supplémentaires pour faire face à ce boom et que de nouvelles campagnes soient mises en place par les autorités sanitaires pour une prise de conscience collective des problèmes liés à une consommation excessive d’alcool qu’elle soit régulière ou ponctuelle…

Article écrit le 2013-03-22 par Olivier Frégaville-Arcas __ Information hospitalière
Source: Accéder à la source


Publicité

En savoir plus