Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2013-04-11
Fil actus Santé

Tags: Maladie de Parkinson -  maladie neurodégénérative - 
Maladie de Parkinson : une journée pour ne pas l’oublier - Fil actus Santé
Maladie de Parkinson : une journée pour ne pas l’oublier

A côté de la maladie d’Alzheimer, sa grande sœur, la maladie de Parkinson fait figure de parent pauvre. Et pourtant plus de 150 000 Français seraient touchés par cette maladie neurodégénérative. A l’occasion de la journée mondiale consacrée à cette affection, qui se tient aujourd’hui, les associations de malades souhaitent sensibiliser le grand public à cette pathologie et réaffirmer l’importance de la mise en place effective d’un plan national. Ce dernier bien qu’annoncé l’an dernier, n’a toujours pas vu le jour….

Publicité

Maladie neurologique chronique dégénérative qui se déclare entre 45 et 70 ans, la maladie de Parkinson affecte le système nerveux central. Elle est à l’origine de troubles essentiellement moteurs, à évolution progressive. Reconnaissable aux tremblements incontrôlés des membres du patient, cette pathologie est la conséquence directe de la destruction lente de neurones du locus niger (ou « substance noire ») et d'une atteinte des faisceaux nigro-striés. En France, elle toucherait un peu plus de 150 000 personnes et chaque année on compterait 14 nouveaux patients. S’il n’existe aucun traitement curatif, il est possible avec le Lévodopa, un médicament contenant un précurseur de la dopamine, de ralentir l’évolution de la maladie et ainsi, d’améliorer la qualité de vie des patients. Dans certains pays, il est possible pour quelques cas graves, d’avoir recours à la stimulation cérébrale profonde. On estime qu’un peu plus de 100 000 parkinsoniens dans le monde y ont accès.

C’est sous le slogan « On n'en meurt pas, on en souffre à en mourir », que c’est ouvert ce matin la Journée mondiale de la maladie de Parkinson. Avec une accroche aussi sombre, les associations de malades souhaite mettre l’accent sur la réalité de cette maladie et sur le quotidien des patients.

Si cette affection neurologique n’est pas rare, elle est souvent oubliée au profit de la maladie d’Alzheimer. Une enquête, menée par l'Association France Parkinson sur le quotidien de plus de 700 personnes atteintes dans notre pays, montre que loin d’être l’apanage des personnes âgées, cette pathologie touche aussi des actifs. Toujours d’après ce sondage, la maladie serait diagnostiquée dans les 3 ans qui suivent la survenue des premiers symptômes. Il est donc important d’améliorer ce délai pour éviter aux patients d’errer de médecin en médecin sans connaître son état de santé.

Comme pour ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2013-04-11 par Olivier Frégaville-Arcas _Information hospitalière
Source: France ParkinsonAccéder à la source


Publicité

En savoir plus