Publicité
Accueil > Pratique médicale > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2013-04-24
Pratique médicale

Tags: Internet -  santé - 
Les médecins généralistes « accros » à Internet - Pratique médicale
Les médecins généralistes « accros » à Internet

Bien qu’ils déconseillent à leurs patients d’aller sur Internet se renseigner sur tel ou tel symptôme ou telle ou telle maladie, 96 % des médecins généralistes utiliseraient le site « Google » pour partir à la recherche d’informations médicales. C’est ce que révèle le premier baromètre «web et santé» publié en début de semaine par Listening Pharma et l'agence de communication Hopscotch Digital.

Publicité

Menée auprès d'une centaine de généralistes, l’enquête de Listening Pharma, un Institut d’études spécialisé dans le domaine de la santé, a montré que plus de 25 % des médecins interrogés consultent plusieurs fois par jour le moteur de recherche « Google ». En général, l’objectif de ces surfs sur la toile est de se renseigner sur un point précis d’une recommandation, d’un traitement ou d’une maladie. Tous s’accordent pour dire que ce n’est pas les sites d’information grand public qui les intéressent, mais plutôt les sites « sérieux » comme ceux de la Haute Autorité de santé ou de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

Par ailleurs, les généralistes sondés estiment que 80 % des contenus en ligne ne sont pas toujours fiables car souvent mis en ligne par les patients eux-même. Leur formation et leurs? connaissances permettent aux praticiens de ne pas tomber dans l’écueil des internautes lambda et de faire le tri entre les différents contenus de la toile.

Un grand nombre des médecins interrogés se disent particulièrement friands des informations contenues??sur les sites des laboratoires pharmaceutiques, même s’ils estiment que ces dernières sont bien souvent teintées de marketing…

L’enquête a aussi étudié le comportement des patients de ces généralistes. Elle montre qu'ils cherchent sans discernement et sans hiérarchie des informations à la fois sur les cancers et le sida, mais aussi sur le diabète, la grippe ou la dépression… Leur principale source serait wikipedia… ce qui ne garanti malheureusement pas la véracité des données fournies…

Article écrit le 2013-04-24 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus