Publicité
Accueil > Revue de presse > Maladies infectieuses
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2013-04-29
Revue de presse

Tags: Hépatite C -  Transgene -  Interferon - 
Transgene présente à l’EASL 2013 des données cliniques finales encourageantes sur la phase 2 de TG4040 dans l’hépatite C chronique - Revue de presse
Transgene présente à l’EASL 2013 des données cliniques finales encourageantes sur la phase 2 de TG4040 dans l’hépatite C chronique

Transgene SA (Paris:TNG) (Euronext Paris : FR0005175080), société biopharmaceutique qui développe des produits d’immunothérapie ciblés contre le cancer et les maladies infectieuses chroniques, annonce les données définitives de l’essai de phase 2 « HCVac » portant sur le produit d’immunothérapie TG4040 dans le traitement de l’hépatite C chronique de génotype 1. Ces résultats ont fait l’objet d’une présentation orale lors de l’édition 2013 de la conférence de l’EASL (European Association for the Study of the Liver) à Amsterdam, aux Pays-Bas, du 24 au 28 avril 2013.

Publicité

L’investigateur principal de l’essai « HCVac », le Pr. Heiner Wedemeyer, de l’Université allemande d’Hanovre, a présenté aujourd’hui les données définitives de cette phase 2 à l’EASL et déclaré : « Il s’agit d’un essai unique dans le domaine de l’hépatite C et c’est aussi l’une des plus grandes études randomisées portant sur un produit d’immunothérapie contre une infection chronique. Le premier résultat de cet essai est la démonstration que le TG4040 induit une baisse de la charge virale et qu’il améliore le taux de réponse précoce au traitement standard associant l’interféron pégylé (Peg-IFN-alpha) et la ribavirine. L’essai a également fourni des données très importantes qui permettront à Transgene d’affiner les futurs développements cliniques de TG4040. »

Cet essai randomisé1 mené en ouvert a permis d’évaluer 153 patients selon 2 schémas d’administration de TG4040 en combinaison avec le traitement standard associant Peg-IFN-alpha et ribavirine (bras B et C) en comparaison avec le traitement standard seul (bras A). Le bras B comportait 6 injections de TG4040 débutées 4 semaines après l’administration du traitement standard. Le bras C visait à évaluer les bénéfices d’un pré-traitement par le TG4040 débuté 12 semaines avant le début du traitement standard (13 injections au total).

Les bénéfices de TG4040 sont clairement démontrés dans le bras C. Dans ce bras, le bénéfice du pré-traitement a été observé dès la première semaine suivant le début du traitement standard avec une baisse de 40% de la charge virale moyenne. Le critère principal de l’essai a été atteint, toujours dans le bras C, avec une réponse précoce complète de 64% à comparer aux 30% obtenus dans le bras contrôle (p=0,0037).

Au final, la réponse virologique dans le bras C a été soutenue et durable (24 mois après la fin du traitement) avec un taux de 58% à comparer aux 48% ...

Page suivante (2 / 5)

Article écrit le 2013-04-29 par Business wire
Source: communiqué de presse Transgene

Mots clés: Hépatite C Transgene Interferon


Publicité

En savoir plus