Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Cardiologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2013-05-23
Fil actus Santé

Tags: coeur artificiel -  Carmat -  greffe - 
Cœur artificiel : Essais cliniques autorisés - Fil actus Santé
Cœur artificiel : Essais cliniques autorisés

La société française Carmat, qui produit le premier cœur totalement artificiel bioprothétique, vient d’annoncer qu’elle venait d’obtenir l’autorisation de quatre centres de chirurgie cardiaque de renommée internationale pour effectuer les premières implantations humaines.

Publicité

Tout a commencé en 2008. A l’époque, Alain Carpentier, chirurgien et cardiologue ; basé à l'Hôpital européen Georges-Pompidou à Paris, met au point le premier cœur artificiel avec l’aide des sociétés Carpentier-Edwards® et Matra. Testé sur des veaux, l’organe totalement bioprothétique fait c’est preuve. Face à ce succès, les deux sociétés, mettent en commun leur savoir faire et créent CAR-MAT, qui sera chargé de développer le produit pour une utilisation humaine.

En 5 ans, les chercheurs ont amélioré le processus et sont maintenant prêts à lancer les premiers essais cliniques. Ce sera chose faite dans quelques mois dans 4 centres de chirurgie cardiaque : le centre hospitalier universitaire (CHU) Saint-Pierre à Bruxelles (Belgique), le Silesian Center for Heart Diseases à Zabrze (Pologne), le Ljubljana University Medical Centre de Ljubljana (Slovénie) et le Prince Sultan Cardiac Center à Riyad (Arabie saoudite).

Cette première phase de tests devrait inclure entre 4 et 6 patients en insuffisance cardiaque terminale. Son objectif est de vérifier l’innocuité du système, ainsi que la survie à 6 mois des personnes greffées. Si les résultats sont encourageants, les chercheurs entameront la deuxième étape de plus grande ampleur (une vingtaine de patients) qui consistera à évaluer l’apport d’un tel procédé sur la qualité de vie des participants. D’autres expériences devront toutefois être réalisées avant que la société Carmat puissent mettre sur le marché ce dispositif innovant.

Si d’autres cœurs artificiels existent déjà et sont déjà en phase de test notamment aux États-Unis, l’organe créé par Alain Carpentier est total. C’est à dire qu’il est composé de deux ventricules entourés d’un sac contenant le liquide d’actionnement et séparés par une biomembrane isolant volume sanguin et liquide d’actionnement. Par ailleurs, il contient aussi deux pompes miniatures qui permettent de mimer le rythme cardiaque et d’ainsi assurer ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2013-05-23 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus