Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2013-05-24
Actualité médicale

Tags: cancer de l'œsophage -  Covidien - 
Covidien annonce des données d'essai clinique montrant que l'ablation endoscopique élimine le tissu précancéreux de l'œsophage et réduit considérablement l'évolution de la maladie  - Actualité médicale
Covidien annonce des données d'essai clinique montrant que l'ablation endoscopique élimine le tissu précancéreux de l'œsophage et réduit considérablement l'évolution de la maladie

Covidien, un fournisseur mondial de premier plan de produits de soin de santé, a annoncé aujourd'hui que les résultats d'un essai clinique prospectif, multicentrique, randomisé et contrôlé montrent que l'ablation endoscopique utilisant le système d'ablation par radiofréquence de Barrx™ est efficace pour éliminer le syndrome de l'œsophage de Barrett, une affection précancéreuse de l'œsophage, et prévenir l'évolution de la maladie.

Publicité

L'essai SURF* (SUrveillance vs RadioFréquence) comprenait 136 patients atteints du syndrome de l'œsophage de Barrett contenant une dysplasie confirmée de faible degré. Après l'inscription, les patients ont été randomisés pour recevoir soit la thérapie par ablation endoscopique suivie de l'observation endoscopique (groupe de traitement) ou l'observation endoscopique uniquement (groupe témoin). Des échantillons de tissu (biopsie) ont été obtenus à intervalles réguliers après l'inscription pour évaluer la présence du tissu de Barrett, de la dysplasie et du cancer de l'œsophage.

Le critère principal de l'essai était une comparaison du risque de progression de la maladie dans le temps entre le groupe traité par ablation et le groupe témoin. La progression de la maladie était définie comme le développement d'une dysplasie de haut degré ou d'un cancer de l'œsophage pendant le suivi. Les auteurs ont signalé que la thérapie par ablation endoscopique a abouti à une réduction de 94 % du risque relatif de progression de la maladie, comparativement au groupe témoin (progression de 1,5 % dans le groupe de thérapie par ablation contre 25 % dans le groupe témoin) sur une période de suivi de deux ans.

Parmi les autres critères figuraient la résolution du syndrome de Barrett et la fréquence des effets indésirables. À la fin de la visite endoscopique, 90 % des patients traités par ablation étaient libres de tous les signes du syndrome de l'œsophage de Barrett, tandis qu'aucun des patients dans le groupe témoin n'a démontré une résolution du syndrome de Barrett. L'effet indésirable le plus fréquent était le rétrécissement de l'œsophage du groupe de traitement par ablation, qui s'est produit chez 7 patients (10,3 %) et a été résolu grâce à la dilatation endoscopique.

« Chez les patients avec le syndrome de Barrett contenant une dysplasie de faible degré confirmée, l'ablation endoscopique a considérablement réduit l'évolution ...

Page suivante (2 / 4)

Article écrit le 2013-05-24 par business wire
Source: Communiqué de presse Covidien Accéder à la source

Mots clés: cancer de l'œsophage Covidien


Publicité

En savoir plus