Publicité
Accueil > Revue de presse > Cardiologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
2013-05-27
Revue de presse

Tags: dénervation rénale -  hypertension -  St. Jude Medical - 
Les données à un an d’une étude de St. Jude Medical montrent une baisse durable de la pression artérielle avec la technologie de dénervation rénale EnligHTN - Revue de presse
Les données à un an d’une étude de St. Jude Medical montrent une baisse durable de la pression artérielle avec la technologie de dénervation rénale EnligHTN

St. Jude Medical, Inc., société d’envergure mondiale spécialisée dans les dispositifs médicaux, a annoncé aujourd’hui que son système multi-électrodes de dénervation rénale, EnligHTN™, permettait de diminuer durablement la pression artérielle à un an. Les nouvelles données issues du suivi à un an de l’étude EnligHTN I ont été présentées aujourd’hui au congrès EuroPCR 2013 à Paris.

Publicité

La dénervation rénaleest une procédure mini-invasive d’ablation par cathéter, utilisée pour traiter les patients souffrant d’ hypertension (ou pression artérielle élevée) pharmacorésistante. Une série d’ablations par radiofréquence (RF) est administrée pour créer des lésions (minuscules cicatrices) le long des nerfs sympathiques rénaux – un réseau de nerfs qui contribuent à réguler la pression artérielle. En général, la tension artérielle normale se situe à ou en dessous de 120 mmHg (pression systolique) et 80 mmHg (pression diastolique), ce qui s’exprime sous la forme 120 / 80 mmHg. L’hypertension est caractérisée par une mesure de la pression artérielle supérieure à 140 / 90 mmHg. Il est à noter que le risque de décès cardiovasculaire est divisé par deux à chaque diminution de 20 mmHg de la pression artérielle systolique.

Les patients inclus dans l’étude EnligHTN I présentaient une pression artérielle moyenne de 176 / 96 mmHg et étaient résistants aux médicaments, c’est-à-dire que leur tension ne pouvait pas être contrôlée par la prise de médicaments. À un an, les patients traités avec le système de dénervation rénale EnligHTN ont présenté une baisse moyenne de la pression artérielle systolique de 27 mmHg, lorsqu’elle était mesurée en cabinet médical.

Résultats de l’étude à un an :

- Une baisse moyenne de la pression systolique de 27 mmHg a été constatée.
- 80 % des patients ont répondu au traitement défini comme une baisse de la pression artérielle d’au moins 10 mmHg, lorsqu’elle était mesurée durant une consultation en cabinet médical.
- La sécurité à plus long terme de la dénervation rénale a été confirmée, aucun changement significatif dans la fonction rénale n'ayant été montré.

« L’hypertension peut être difficile à traiter. Le besoin en options thérapeutiques supplémentaires est considérable si l’on considère le nombre croissant de patients présentant une pression artérielle élevée et risquant de faire une ...

Page suivante (2 / 6)

Article écrit le 2013-05-27 par Business wire
Source: Communiqué de presse St. Jude Medical


Publicité

En savoir plus