Publicité
Accueil > Vie professionnelle > Revue de presse santé
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2013-05-27
Vie professionnelle

Tags: dépassements d'honnoraires - 
Dépassements d’honoraires, toujours en hausse - Vie professionnelle
Dépassements d’honoraires, toujours en hausse

D’après l'Observatoire civil des dépenses de santé, lancé ce matin par le Collectif inter-associatif sur la santé (CISS), le montant des dépassements d'honoraires pratiqués par plusieurs spécialistes de santé s’élèverait en 2012 à plus de sept milliards d'euros, soit 9 % de plus que l’année précédente. Face à ce constat, les mesures mises en place par le ministère de la santé pour limiter ce type de pratique seront-elles efficaces sur le long terme ?

Publicité

A peine mis en place, l'Observatoire civil des dépenses de santé épingle les chirurgiens, les ORL, les gynécologues et les ophtalmologistes. En effet, d’après les chiffres dévoilés ce matin à l’occasion du lancement de ce dernier, on apprend que près des trois-quarts de ces praticiens spécialisés pratiquent des tarifs plus élevés que les tarifs de base de la Sécurité sociale. Etonnant dans le contexte actuel, puisqu’à l’automne, un accord entre les médecins et la Sécurité sociale avait été passé pour limiter la pratique des dépassements d’honoraires. Face à ce constat, la ministre de la Santé, Marisol Touraine s’est exprimé en annonçant que « pour la première fois, les dépassements abusifs pourront être sanctionnés. »
Censé contrôler de manière indépendante l'application de l’accord passé en novembre dernier, l'Observatoire civil des dépenses de santé a aussi montré qu’il existait des écarts régionaux importants au niveau des dépassements d’honoraire. Ainsi, être patient en région parisienne et en région PACA coûte au final plus cher que dans d’autres parties de l’Hexagone. Ces différences de tarifs pèsent notamment sur la santé de nos concitoyens. En effet, de nombreuses enquêtes ont montré que certains patients renoncent à se soigner quand ce n’est pas vital en raison du coût et de l’impact que cela a sur leur budget… En attendant la mise en place effective de la politique de santé du gouvernement, on estime qu’à Paris, les malades dépensent en moyenne 37,50 euros de plus par acte que le tarif remboursé par la Sécurité sociale… Affaire à suivre...

Article écrit le 2013-05-27 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus