Publicité
Accueil > Fil actus Santé > maladis infectieuses
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2013-05-30
Fil actus Santé

Tags: VIH/sida - 
VIH/sida : La capside livre enfin certains de ses secrets… - Fil actus Santé
VIH/sida : La capside livre enfin certains de ses secrets…

Pour la première fois, des chercheurs américains auraient réussi à décrire précisément la constitution et la composition de la fameuse capside qui protège le génome du VIH. C’est ce que révèle une étude publiée dans la dernière édition de la revue Nature. Une meilleure connaissance de cette coque protéique en forme de « cône tronqué » pourrait ouvrir la voie à de nouvelles pistes thérapeutiques dans la lutte contre le sida.

Publicité

Pour comprendre le VIH et un jour espérer vaincre cette pandémie mondiale, certains mystères sont encore à dévoiler. Afin de percer ceux de la capside, l’enveloppe conique qui protège le génome de ce dernier, Peijun Zhang et ses collaborateurs de l’université de Pittsburgh ont déployé un arsenal de techniques variées et innovantes. Les chercheurs, qui n’ont pas économisé leur temps, leur forces et les moyens, ont combiné les expériences en s’appuyant sur des outils perfectionnés tels que la cryomicroscopie électronique, la cristallographie à rayon X,ar la cryotomographie électrique et un super calculateur pétaflopique.

Au final, l’équipe de Peijun Zhang a mis en évidence que la capside était constituée de 216 hexamères et de 12 pentamères, tous composés??de protéines identiques. Ce qui fait la particularité de cette coque protéique c’est qu’entre elles les molécules forment un maillage, sorte de treillis. Autres particularités révélées par les travaux des chercheurs américains, la capside serait particulièrement sensible aux mutations. Ce qui laisse envisager des possibilités de trouver des solutions thérapeutiques pour percer cette défense du virus. En effet, la capside qui joue un rôle important dans la protection du génome viral, permet aussi la libération de matériel génétique de ce dernier dans la cellule hôte. En bloquant l’ouverture de cette coque, il serait possible de limiter la propagation du virus. Cette découverte ouvre la voie à de nouvelles pistes thérapeutiques….



Article écrit le 2013-05-30 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: EurekalertAccéder à la source


Publicité

En savoir plus