Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Endocrinologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2013-06-03
Fil actus Santé

Tags: diabète -  dépistage - 
Diabète : une semaine pour se faire dépister - Fil actus Santé
Diabète : une semaine pour se faire dépister

A l’occasion de la semaine nationale de prévention du diabète, qui se tient du 3 au 9 juin, l'Association française des diabétiques (AFD) lance une grande campagne de dépistage à travers l’hexagone. Objectif : alerter et informer le grand public sur cette épidémie silencieuse et galopante.

Publicité

En à peine une trentaine d’années, le diabète est devenu un véritable fléau mondial. Première affection de longue durée (ALD) en France , devançant le cancer, cette maladie non transmissible est un trouble du métabolisme, qui se manifeste par un excès de sucre dans le sang, dû à une résistance des cellules à l’action de l’insuline : quand le pancréas est trop sollicité, il n’arrive plus à en produire suffisamment. Le patient est alors obligé de s’injecter cette hormone par voie intraveineuse. Il existe deux formes de diabète : l’insulino-dépendant dit "de type 1" (maladie auto-immune), et le non insulino-dépendant dit "de type 2" qui touche le plus souvent les personnes en surpoids (ou obèses), ce dernier étant souvent appelé "diabète gras".

D’après les données fournies pour l’AFD, plus de 3,5 millions de Français seraient actuellement diabétiques, dont 2,9 millions atteints d’un diabète de type 2. Plus inquiétant, près de 700 000 de nos concitoyens seraient atteints de ce trouble sans le savoir. Par ailleurs, d’après les prévisions statistiques, dans 10 ans, plus d’une personne sur 10 sera diabétique dans notre pays.

Face à ce constat, les spécialistes s’associent à la semaine nationale de prévention du diabète et enjoignent les Français à se tester sur le site contrelediabete.fr en remplissant un questionnaire de 5 items, mis au point sur les recommandations de la Fédération internationale de diabète. En cas de doute et en fonction des réponses fournies par le site, n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant.

Article écrit le 2013-06-03 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: AFPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus