Publicité
Accueil > Fil actus Santé > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2013-06-05
Fil actus Santé

Tags: Cancer -  chimiothérapie -  IGR -  Radiothérapie - 
Cancers de l’enfant : lancement d’une campagne d’information par l’IGR - Fil actus Santé
Cancers de l’enfant : lancement d’une campagne d’information par l’IGR

En France, chaque année, un peu plus de 1 800 enfants sont atteints par un cancer. Afin d’enrayer cette triste fatalité, l'Institut Gustave Roussy, premier centre européen de lutte contre le cancer, a lancé dernièrement une campagne d’information à destination du grand public. L’objectif avoué est de récolter des fonds afin de financer des travaux de recherche qui, à terme, permettront de combattre efficacement ce type de tumeurs et d'améliorer la survie de ces jeunes patients.

Publicité

Sujet tabou, les cancers de l’enfant font rarement l’objet d’articles, de conversations, ou même de livres ou de films. En 2011, mêlant humour et émotion, la réalisatrice Valérie Donzelli a traité ce thème avec brio en racontant sa propre histoire dans le long métrage « La guerre est déclarée ». Le succès public de ce film a permis une prise de conscience des Français et a
montré que ce type de tumeur n’était pas comme souvent, chez l’adulte, lié au mode de vie, à l'alimentation, ou au surpoids, mais, dans la plupart des cas, à des prédispositions génétiques.
Actuellement, grâce aux progrès médicaux réalisés au cours des 40 dernières années, les cancers de l’enfant ne sont plus une fatalité : plus de 80% des enfants atteints guérissent. Pour les 20 % chez qui les traitements sont inefficaces, il est urgent de chercher de nouvelles stratégies thérapeutiques.
Si la chimiothérapie est mieux tolérée chez l’enfant que chez l’adulte, les oncologues évitent, autant que faire se peut, les traitements de radiothérapie dont les effets secondaires sont particulièrement incertains chez des patients en pleine croissance.
Trop souvent encore, certains cancers de l’enfant restent difficiles à soigner. C’est notamment le cas des tumeurs osseuses et cérébrales. Afin de lutter efficacement contre ce type de maladie et de permettre à plus d’enfants de survivre, l’IGR lance une campagne nationale au profit de la lutte contre les cancers de l’enfant… Pour en savoir plus, connectez-vous sur le site www.gustavecontrelecancer.fr.

Article écrit le 2013-06-05 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: IGRAccéder à la source


Publicité

En savoir plus