Publicité
Accueil > Actualité médicale > Endocrinologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2013-06-05
Actualité médicale

Tags: diabète -  insuline - 
Diabète :  un nouveau traitement, porteur d’espoir - Actualité médicale
Diabète : un nouveau traitement, porteur d’espoir

Alors que se déroule, jusqu’au 9 juin, en France, la deuxième édition de la semaine nationale de prévention du diabète, organisée par l’Association Française des Diabétiques (AFD), des chercheurs américains auraient mis au point un traitement révolutionnaire, qui ne nécessiterait qu’une unique injection hebdomadaire d’insuline. Si les résultats de l’étude à paraître dans la revue American Chemical Society Nano sont confirmés, cette découverte pourrait améliorer considérablement la qualité de vie des millions de personnes atteintes par ce trouble du métabolisme à travers le monde.

Publicité

Maladie non transmissible et chronique, le diabète est un trouble du métabolisme, qui se manifeste par un excès de sucre dans le sang, dû à une résistance des cellules à l’action de l’insuline : quand le pancréas est trop sollicité, il n’arrive plus à en produire suffisamment. Le patient est alors obligé de s’injecter plusieurs fois par jour cette hormone par voie intraveineuse. Il existe deux formes de diabète : l’insulino-dépendant dit "de type 1" (maladie auto-immune), et le non insulino-dépendant dit "de type 2" qui touche le plus souvent les personnes en surpoids (ou obèses), ce dernier étant souvent appelé "diabète gras". Actuellement, on estime que plus de 3,5 millions de Français sont diabétiques, dont 2,9 millions atteints d’un diabète de type 2.

Bien suivi et bien soigné, ce trouble du métabolisme est surtout très contraignant pour les personnes qui en sont atteintes. En effet, un contrôle régulier de sa glycémie est nécessaire, ainsi que l’injection d’insuline pour éviter que le taux de glucose dans le sang dépasse un certain seuil.

Afin d’améliorer la qualité de vie des personnes touchées notamment par le diabète de type 1, des chercheurs de l’université de Caroline du Nord et du MIT de Cambridge ont mis au point une nouvelle stratégie thérapeutique. En emmaillant l'insuline dans un réseau microscopique de dextran (chaîne de sucres) chimiquement modifié, ils ont réussi à ce que l’hormone ne soit libérée qu’en cas d’augmentation de la glycémie. En effet, le nanoréseau contient des enzymes qui réagissent aux variations du taux de glucose dans le sang. Quand celui ci augmente, ces protéines rentrent en action et libèrent de l’insuline.

Révolutionnaire, cette prise en charge permettrait aux diabétiques de conserver une glycémie normale tout en n'ayant recours qu’à une seule injection d’insuline par semaine. Testé chez la ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2013-06-05 par Olivier Frégaville-Arcas _ Information hospitalière
Source: AFP Accéder à la source

Mots clés: diabète insuline


Publicité

En savoir plus